Le bullet journal, mon organisation sur mesure

    En tant que jeune maman, une de mes grandes préoccupations est d’améliorer mon organisation au quotidien. Entre l’école pour l’un, la nounou pour l’autre, le boulot, la gestion des repas et de la maison, je ne sais parfois plus où donner de la tête…

    Je teste donc assez souvent de nouvelles techniques d’organisation.

    Vous ne l’avez sans doute pas manqué, la nouvelle tendance niveau organisation, c’est le Bullet Journal. J’ai découvert ce concept début d’année et l’ayant trouvé plutôt adapté à ma façon de faire, j’ai décidé de tester…

    Le Bullet Journal, c’est quoi?

    Ryder Carroll, son inventeur,  le décrit comme « un système analogue pour l’ère numérique qui va vous aider à garder une trace du passé, organiser le présent et planifier le futur ».

    Il s’agit très simplement d’une méthode simple et efficace pour tenir un agenda/journal entièrement personnalisable.

    Pas besoin de matériel particulier pour commencer un bullet journal, un simple carnet vierge et un stylo suffisent.

    Cette vidéo en anglais vous montre les principes de base du Bullet Journal.

    Les différentes étapes de la création de son journal

    L’index

    La première étape consiste à créer un index dans son carnet. Il vous permettra de retrouver facilement ce que vous allez noter dans votre journal.  Prévoyez minimum 4 pages.  N’oubliez pas de numéroter les pages de votre carnet si ce n’est pas le cas.

    La vue annuelle ou future log

    C’est là que vous noterez les événements et objectifs à long terme. Prévoir trois mois par page.

    La vue mensuelle ou monthly log

    Sur la page de gauche, notez le nom du mois, le numéro et la lettre de chaque jour.

    Sur la page de gauche, les tâches que vous souhaitez accomplir pour le mois en question et les tâches reportées du mois précédent.

    N’oubliez pas de jeter un oeil à votre vue annuelle et d’ajouter les tâches ou événements correspondants.

    Voici mon monthly log :

    monthly log

    Dans la partie calendrier, je tire un trait entre chaque semaine pour plus de lisibilité.  J’utilise également des codes pour éviter de surcharger mon journal.

    DSC_0255

    Dans la partie « objectifs », j’ai choisi de noter ce que je souhaiterais faire pour la maison, pour le blog, comme activités en famille et ce que j’aimerais faire du côté des loisirs créatifs.

    La page quotidienne ou les daily logs

    C’est là que vous noterez les tâches, notes et événements de la journée.

    Après avoir essayé plusieurs façons de faire, voici ma page quotidienne:

    daily log

    Je me suis largement inspirée de la version de Natalie de pages2plan sur Instagram.

    Cette mise en page me correspond tout-à-fait. J’aime avoir un aperçu global de ma semaine, pouvoir indiquer ma liste de to-do et dans laquelle aller piocher au fil des jours.

    Comme elle, j’ai gardé la partie « semaine prochaine » et un petit habit tracker.

    L’ habit tracker est un tableau de suivi des habitudes.  Il est souvent intégré au bullet journal en tant que tableau mensuel mais après plusieurs essais, je préfère limiter le mien à la semaine, je le complète plus facilement comme cela.

    Les collections

    Une autre facette du bullet journal, les collections.

    Cela peut être la liste des livres qu’on veut lire, la liste des articles que l’on veut écrire, la liste des recettes à tester… on y consacre une page et on note le numéro de la page dans l’index. Tout ce qui concerne un même sujet est reporté au même endroit et peut ainsi facilement être retrouvé.

    Les puces ou keys

    Pour organiser le tout, voici le système de puces proposé mais libre à vous de l’adapter.

    un point = une tâche à accomplir
    une étoile = important
    un tiret = une note au cours de la journée
    un cercle = un rendez-vous
    une croix = une tâche accomplie
    un trait = une tâche abandonnée
    une flèche vers la droite = une tâche à reporter au lendemain, à la semaine ou au mois suivant

    La migration

    Un dernier point important dans le bullet journal, c’est la notion de migration.

    Lorsque l’on prépare une nouvelle page mensuelle ou quotidienne, on doit consulter les tâches précédentes et les migrer afin de les  reprogrammer. Cela permet de faire un compte-rendu, une mise au point de son avancée. J’ai besoin de me voir avancer et ce système m’aide beaucoup à y voir clair.

    La mise en page

    J’ai volontairement choisi de garder une certaine sobriété dans mon journal, mais si vous faites une recherche sur Pinterest ou sur instagram via  #bulletjournal ou #bujo vous verrez que certaines personnes le transforment également en journal créatif. La communauté autour du bullet journal y est très active.

    Si vous cherchez de l’inspiration dans ce sens , je ne peux que vous conseiller  Kara du blog Boho berry (son site, son IG et sa chaîne Youtube). J’aime aussi beaucoup le style de Kim du blog Tiny Ray of Sunshine (son blog, son compte IG).

    Grâce à ces deux jeunes femmes, j’ai eu envie de me relancer dans un des mes premiers amours: le lettrage et la calligraphie. Je vous en parlerai sans doute prochainement…

    Si par contre vous préférez le style minimaliste, n’hésitez pas à suivre minimlistbujo sur Instagram.

    N’hésitez pas non plus à faire un petit tour sur mon tableau Pinterest

    Le matériel que j’utilise

    • le carnet Leuchtturm 1917: le carnet comporte un index, toutes les pages sont numérotées et pointillées ce qui est très pratique pour dessiner des tableaux. Le papier est de qualité, la couverture est rigide et il y a une pochette pour glisser les petits papiers comme dans les carnets Moleskine.
    • 4 feutres liner Staedler: j’utilise principalement le 0.5 et 0.3. L’encre sèche très rapidement et ne transperce pas le papier.
    • et une simple petite règle de 15 cm que j’utilise pour mes tableaux.

    En conclusion

    Entre l’agenda et le journal, le bullet journal est fait pour moi. J’aime le fait de tout avoir dans un carnet, de ne plus devoir chercher mes papiers. Tout ce qui est important se trouve dans mon carnet et je peux tout facilement retrouver.

    J’aime beaucoup le fait que c’est un système qui évolue, qui n’est pas figé. J’apprécie également le côté créatif du Bullet journal, quel plaisir de ressortir les feutres et crayons!

    Vous l’aurez compris: je suis convaincue!

    J’espère que ce petit aperçu vous aura donné envie d’essayer et si vous utilisez déjà cette technique, je serais enchantée d’en discuter avec vous! Quelles sont vos pages préférées? Comment utilisez-vous le habit tracker? Dites-moi tout!