Pause estivale: je désinstalle Instagram.

    Cet été, j’ai décidé de faire une pause réseaux sociaux: j’ai désinstallé l’application Instagram de mon téléphone.

    Une décision un peu radicale… mais qui répond à un réel besoin.

    Je ne compte pas les fois où je m’installe dans mon divan, où je dégaine mon téléphone pour consulter Instagram 5 minutes qui se finissent par ½ heure voire plus…

    Dès que j’ai un moment de pause, je sors mon téléphone de mon sac pour aller voir ce qu’il se passe sur Instagram. Une application permet de tracker le temps que l’on passe sur Instagram Facebook ou autres et je vais vous avouer: je n’ai pas osé l’installer!

    Inspiration mais aussi comparaison et tentations…

    Instagram est une vraie source d’inspiration pour moi. J’aime y découvrir les versions cousues de nouveaux patrons, me rendre compte du rendu sur différentes morphologies, du tombé d’un tissu.

    J’aime y suivre des artistes dont la créativité me laisse complètement rêveuse.

    Et puis Instagram, j’y ai fait de très belles rencontres, dont certaines sont devenues de vraies amies. Il n’est pas facile de trouver dans la vraie vie des personnes qui partagent notre passion.

    Quel bonheur également quand vous me laissez un petit message pour me dire que mes réflexions vous inspirent ou que ma dernière cousette est vraiment une réussite. 

    Je lis aussi souvent que beaucoup de personnes se sont sorties d’une dépression ou d’un burn out en se lançant dans une activité créative et en découvrant la communauté qu’il y a derrière… C’est indéniable, avec Instagram, on se rend compte que l’on est pas tout seul, c’est une vraie communauté qui nous ouvre les bras!

    Mais Instagram, pour moi, ce n’est malheureusement pas que ça…

    Vous le savez, depuis le début de cette année, j’ai décidé de coudre de manière plus raisonnée. Je souhaite me coudre uniquement des vêtements adorés, ne plus céder à la dernière sortie patron ou tissu. Réfléchir aux couleurs, à ce que la forme du vêtement corresponde à ma morphologie. 

    Et pourtant, quand je vois des couturières coudrent quantité de vêtements splendides, qui leur vont parfaitement, je ne peux m’empêcher de comparer, de me dire que je ne suis pas si douée, moi qui maintenant me pose 36.000 questions avant de me lancer dans la couture d’un modèle.

    Je commence à me poser des questions, me demander si mon projet tient vraiment la route… Cela touche évidemment ma confiance en moi…

    Et puis je vais vous avouer, il m’arrive par moment d’être un peu vexée… malgré que mon blog compte beaucoup de visites et que mon nombre d’abonnés Instagram ne cesse d’augmenter, je suis parfois triste de ne pas faire partie des blogueuses qui sont contactées par telle ou telle marque, qui reçoivent un joli colis de tissus ou le dernier livre qui vient de sortir… Et pourtant, c’est un sentiment vraiment ambigu car je n’ai aucune envie de devenir un compte publicitaire et j’ai envie de garder une totale indépendance par rapport à ce que je partage… mais Instagram me fait me comparer aux autres et par moment me rend jalouse, m’éloignant de la personne que j’ai envie d’être.

    Et puis, niveau tentation, Instagram, c’est le pompon. Je ne compte pas les achats patrons, tissus, livres ou autres qui sont le résultat d’une publication consultée sur Instagram.

    Chaque jour, de nouvelles sorties, de nouvelles tentations, de nouveaux besoins à combler…

    Et je n’ai pas envie d’être influencée à ce point dans mes achats. J’ai envie de consommer de façon raisonnée, d’être actrice et pas victime. Je me suis souvent donné comme excuse que j’achetais à des petites créateurs. Et c’est vrai, en effet… mais même chez des petits créateurs, il me semble qu’il ne faut acheter que ce dont on a réellement besoin…

    Une pause nécessaire

    Depuis quelques jours, je ressens un réel malaise par rapport à Instagram… un besoin de me détacher complètement, pas juste faire un effort. Je me sens accro et je déteste ça.

    J’ai envie de recommencer à lire des livres, à peindre, dessiner, profiter de mes enfants à 100% et pas avec mon gsm à portée de main pour voir les dernières publications.

    J’ai envie de profiter de mon jardin, d’apprendre à m’occuper des mes arbres en laissant mon gsm à l’intérieur, de faire des photos avec mon appareil photo pour le plaisir et pas pour avoir la jolie photo à poster sur Instagram…

    J’ai aussi envie de m’investir un peu plus dans les articles sur le blog. Avec Instagram, j’en suis arrivée à ne poster qu’une photo de mes dernières cousettes, sans en parler en détail… Avec le temps que je vais gagner, j’en profiterai peut-être également pour tourner des vidéos… cela me manque!

    J’espère que vous serez toujours au rendez-vous, nos échanges sont sans aucun doute la plus belle partie de cette vie digitale.

    N”hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour partager votre ressenti (ici sur le blog, n’oubliez pas, j’ai désinstallé Instagram :-)).

    Et si vous souhaitez être informé.e de la publication d’un article, n’hésitez pas à vous abonner 🙂

    Je vous embrasse et vous souhaite un bel été!

    Ps: je vous invite à lire l’article de mon amie Elodie, qui est dans la même démarche et qui est toujours source d’inspiration pour moi.