Archer – Grainline Studio

Ce patron, je veux le coudre depuis une éternité… je pense que je voulais le garder comme un petit bonbon, prendre tout simplement le temps de le savouer.
La chemise Archer de Grainline est sans aucun doute un best-seller de la marque et un best-seller des patrons de couture. Un valeur sûre, qui plaît à pas mal de monde.

L’année 2019 étant mon année de la chemise, je me suis enfin décidée à sortir le patron de sa pochette et je lui ai dédié un de mes plus jolis coupons: le liberty Capel moutarde acheté chez Stragier.

Ce que j’ai aimé

Comme prévu, la couture de cette chemise a été un vrai plaisir. Grainline nous prend par la main grâce à son sew along et nous pousse à faire de très belle finitions.

Un exemple? Les poignets et tout le bord du col sont surpiqués. Alors oui, on pourrait le faire pour chaque patron de chemise mais quand c’est indiqué dans le patron, c’est indéniablement plus motivant.

La façon de monter le col était toute nouvelle pour moi et je pense utiliser cette technique pour toutes mes prochaines chemises.

Je vous invite chaleureusement à regarder les vidéos dans le tuto de Grainline car cette technique est très astucieuse et permet une finition parfaite du col, sans vraiment plus de difficultés. Pourquoi s’en priver?

J’ai jonglé entre le carnet d’instruction qui est très détaillé et le sew-along.
Je n’ai pas eu de difficultés mais il ne s’agit pas de ma première chemise.

Vous aurez peut-être remarqué que mes raccords sont parfaits… on voit à pein les poches! Je vais être honnête avec vous: c’est un pur hasard! Je n’ai pas du tout essayé de faire des raccords. Le Dieu de la couture était sans doute avec moi 🙂

J’ai cousu la taille 10 pour une taille 40 habituellement.
Pour des finitions vraiment parfaites, j’ai ajouté 0,5 cm de marges de coutures au niveau des manches et des côtés de la chemise pour pouvoir faire des coutures anglaises. Comme j’aime retrousser mes manches quand je porte une chemise, je trouve cela mieux fini.

Pour les boutons, j’ai choisi des petits boutons en bois achetés chez Veritas.

Ce que j’ai moins aimé

J’ai cousu deux chemises Liseron récemment, dont la finition des manches est une patte capucin, et je préfère cette finition à la fente indéchirable.
Je modifierai cette finition lors de la prochaine version.

Toujours niveau manches, je trouve celles-ci un peu trop longues, ce qui accentue l’aspect boyish de la chemise. Résultat: je préfère porter ma chemise les manches retroussées. Là aussi, je réduirai les manches pour ma prochaine version. Des repères sont prévus sur le patron à cet effet.

Comment porter une chemise en Liberty?

Une fois ma chemise terminée, je me suis demandé comment la porter.
Le risque, avec le Liberty, c’est de tomber dans le vieillot je trouve…

Mes recherches m’ont amenée sur le site de Cyrillus et là, la suprise: ce Liberty est en ce moment-même en magasin!

Je porterai donc ma chemise avec un jeans, un pantalon blanc et en hiver avec une jupe noire et des bottines.

Et vous, la chemise Liberty a aussi sa place dans votre dressing?

5 Comments

  1. Ce liberty est fort joli, portée avec un jeans je trouve que ta chemise te va à ravir!
    J’ai une Archer dans une autre Liberty et tu me fais penser que je m’étais promis d’en refaire une. Ça me remotiver !
    En revanche je complexe car tout le monde trouve les manches trop longues, or sur moi elles sont un peu courtes. Je dois être bizarrement proportionnée !

    1. Oh mais il ne faut pas complexer, surtout pas! Ce qui est génial avec la couture, c’est que tu peux te coudre un vêtement qui te correspond totalement. Chaque corps est différent 🙂

  2. Elle est superbe ta chemise liberty. Avec un jean, un pantalon plus habillé, une jupe coûte ou longue, un short… Tout lui va. Je n’ai encore jamais acheté de liberty. Le prix est un frein.

    1. Oui, c’est vrai que ce tissu n’est pas donné mais est d’une très belle qualité.
      Celui-ci, je l’ai acheté pendant les soldes chez Stragier. Je te conseille de visiter leur site en période de soldes.

  3. Elle est magnifique ! pour info, si le noir et le marron lui vont bien, c’est avec un pantalon gris foncé que je porte ma tunique en capel moutarde : c’est un petit rappel des traits qui soulignent les motifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.