#couture: la robe Boann – Urban Fairy

Début novembre, la talentueuse Elsa (si vous ne connaissez pas sa chaîne youtube, foncez!), a sorti sa marque de patrons Urban Fairy.

Au programme:

  • la robe Boann, une robe en jersey, coupe simple, moulante mais pas trop avec une encolure légèrement bateau.
  • la blouse Mélusine, une jolie blouse féminine avec un col en v et de jolies fronces sur l’empiècement devant, mettant la poitrine joliment en valeur.

Si vous suivez Elsa, vous savez que c’est quelqu’un d’entier et de passionné et cela se ressent dans ses patrons. J’ai donc acheté les deux patrons les yeux fermés le jour de la sortie.

Pour être honnête, je pensais d’abord commencer par la blouse Mélusine… J’allaite encore mon bébé, une blouse est donc plus pratique, et surtout, la robe Boann, c’est une robe en jersey, moulante et j’ai encore quelques kilos à perdre…Finalement, c’est le tissu qui a guidé mon choix: j’avais acheté de jolis jerseys au Marché du tissu de Mons, et Elsa avait préparé des vidéos très détaillés sur comment coudre le jersey et utiliser une aiguille double, c’était l’occasion de tester!

atelier292_blog-couture_boann-moutarde-12

Détails techniques du patron

Les patrons Urban Fairy sont des patrons pdf. Pas de panique, tout est bien annoté et s’assemble très facilement (ce n’est pas toujours le cas avec des patrons pdf et ça peut rendre dingue :-))

Les explications sont très détaillées, vraiment aucun souci, et pour les couturières averties, Elsa a prévu une fiche d’instructions rapides, très bonne idée.

Le grand point positif, c’est évidemment les vidéos:

Grosse révélation pour moi avec la vidéo pour adapter un patron à sa taille et sa stature… je dois avouer qu’à la base, je pensais couper une taille 40 et puis basta. Mais en regardant la vidéo et le travail d’Elsa, j’ai eu envie de bien faire les choses et j’ai donc fait toutes les adaptations nécessaires. Résultat: une robe qui me va parfaitement! Malgré mes petits kilos en trop, je me sens très bien dans cette robe. Elle est très féminine, moulante sans être vulgaire et son encolure est juste parfaite pour moi.

atelier292_blog-couture_boann-moutarde-2


J’ai cousu la robe à la surjeteuse et testé pour la première fois l’aiguille double. Je suis conquise, les finitions sont vraiment parfaites!

Fournitures

atelier292_blog-couture_boann-moutarde-13

  • 1m50 de jesey acheté au Marché du tissu à Mons (+/- 9 euros le mètre). Je suis un peu sortie de ma zone de confort avec ce tissu, je n’ai pas du tout l’habitude de porter ce genre de tissu. J’ai remarqué deux petits trous au niveau des aisselles, je pense qu’il est un peu fragile…
  • fil assorti
  • Aiguille spéciale Jersey
  • Aiguille double

Je recommande?

atelier292_blog-couture_boann-moutarde-8

Sans hésiter!

Boann est une petite robe assez simple d’apparence mais elle vous permettra de toucher plusieurs points essentiels en couture: la couture du jersey, la pose d’une bande d’encolure, comment adapter un patron à sa morphologie…

Encore une fois, Elsa a vraiment fait un travail de dingue avec ce patron et rend la couture accessible aux débutantes!

Alors, tentées par ce patron?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *