Un thé dans l’atelier: épisode 3

Lors du dernier épisode, je vous demandais quel était votre espace créatif. Je partage vos réponses dans ce nouvel épisode.

J’y parle également:

Je vous souhaite une belle écoute, à bientot!

6 Comments

  1. Merci beaucoup pour ce bel épisode inspirant. Je n’ai pas retrouvé le lien vers le patron de la housse machine que tu a cité, pourrais-tu l’ajouter? Grand merci et bonne couture.

  2. Bonjour,
    J’adore écouter tes podcasts, lorsque je dois rouler longtemps pour me rendre à mon lieu de travail.
    Puis, le soir, je met en favori les liens que tu cites, et qui m’inspirent !
    Belle continuation !

  3. J’adore vraiment tes podcasts audio c’est un réel plaisir à écouter, j’ai également la chance d’avoir un petit espace pour créer que nous partageons en famille. Mon adorable mari est actuellement en train de m’aménager un grand espace pour pouvoir partager et peut-être transmettre cette passion … j’ai hâte !

  4. Bonjour,
    je découvre ton podcast ( le premier podcast couture de ma liste), j’aime beaucoup, car on se sent vraiment cosy comme si on était dans ton atelier.
    Merci pour tous les liens. En regardant de plus prés le compte pinterest dont tu parles, je me suis plus retrouvée dans le style casual. J’aime être confortable dans les vêtements, comme si c’était une seconde peau, qu’on ne  » ressent plus ».
    La confiance en moi, chez moi a mis du temps à sortir de son trou. C’est Par la réussite de réalisation personnelle, de rencontres enrichissantes qu’elle se manifeste. Au niveau couture, c’est parceque je serai arrivé à coudre un v^tements qui me va, dans lequel je suis bien, que je me sentirai en confiance, moins par le vêtement lui même. Un exemple: je passe le permis ( déjà passé deux fois ): au début manque de confiance malgrés ma tenue, maintenant, je sais que je suis à l’aise en voiture, que je sais manœuvrer, j’ai vu ce que je devais corriger, du coup pour la prochaine fois je suis en confiance. Ce n’est que mon ressentit personnel, chacun est différent.
    Débutante en couture, j’ai déjà cousu deux vêtements, je prends mon temps, apprends à connaître le tissus, comment le coudre avant, j’étudie beaucoup les patrons avant de me lancer. Mon premier était une robe issu du livre j’apprends à coudre mes robes et jupes. J’ai d’abord fait une toile à partir d’un patron avec col arrondis, cousu sur le corps de la robe: conclusion la forme m’allait pas. J’ai pris un modèle de robe droite, cousu directement avec le tissus choisi, j’avais l’impression de porter un sac! j’ai fait des essais sur moi: une ceinture à la taille, resserré les épaules, avec une pate et un boutons recouvert; résultat ça changeait tout! je me sentait mieux dans cette nouvelles forme.
    La première fois que je l’ai porté, c’était la fièreté d’être aller jusqu’au bout qui me rendait confiante.
    je dirai pour terminer, qu’il ne faut pas se brider, et oser, aller jusqu’au bout d’un projet, parfois même lui rajouter des détails pour faire grandir sa confiance. Et connaître le tissus, m’aide beaucoup, j’ai moins peur devant la machine.
    voila, j’espère ne pas être avoir été trop longue

Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.