Instagram, la blogosphère et moi

Bonjour,

Je vous retrouve aujourd’hui pour un article un peu plus personnel…
Début de l’été, j’ai publié sur IGTV une vidéo dans laquelle je parlais d’Instagram et d’auto-censure.
Le sujet étant important à mes yeux, je souhaitais également aborder le sujet sur ce blog.


Instagram, la blogosphère et moi….

Dans cette vidéo, je parlais entre autres du fait que je n’ose pas donner, sur Instagram, des avis négatifs sur des patrons. C’est le cas également sur ce blog. Je parle et présente les patrons qui m’ont enthousiasmée et préfère ne pas parler des patrons qui me posent des soucis.

Pourquoi? Je vois deux raisons:

  • j’ai peur des réactions des fans de la marque qui peuvent parfois être virulentes et contre lesquelles je ne me sens pas armée
  • mais également et surtout de l’impact négatif que mes remarques pourraient avoir sur la marque et qui pourraient blesser la personne qui se trouve derrière, qui a travaillé, qui s’est impliquée.

Je pense également que mon niveau d’exigence n’est peut-être pas le même que le vôtre, dans un patron, nous ne recherchons pas forcément les même choses…

Voici un exemple concret: une marque a énormément de succès, ses modèles sont très jolis et sortent du lot. Pourtant, je fuis ses patrons car il n’y a aucun travail de mise en page, aucun travail n’est fait au niveau de la présentation.
Je travaille dans la communication, suis très sensible à cela et c’est pour moi totalement bloquant.
Pour d’autres personnes, ce n’est absolument pas important… et  c’est tant mieux!
Je n’ai aucune envie de critiquer ouvertement cette marque, j’ai juste noté qu’elle ne me correspond pas, à moi, et c’est tout…

Une autre de mes craintes, dans cette vidéo, était de paraître comme quelqu’un de trop lisse, qui n’a que des avis positifs…

Les échanges qui ont découlé de cette vidéo ont été intéressants et pour la plupart bienveillants. D’autres ont été particulièrement blessants et ont remis en cause ma consommation digitale et mes partages, sur IG ou sur ce blog…

Je me suis donné le temps de l’été pour réfléchir à tout cela… Qu’ai-je envie de partager? Pourquoi et comment?


Ma consommation digitale

Pour répondre à cette question, je me suis d’abord demandé qu’elle était ma consommation d’IG et des blogs…

INSTAGRAM

Je consulte principalement IG pour le côté créatif avec en premier lieu la couture. IG est une très grande source d’inspiration.

Je ne couds plus un vêtement sans auparavant aller voir le # associé et voir les créations de celles qui l’ont cousu avant moi. Cela me permet de trouver l’inspiration pour le tissu, de me rendre compte du tombé du vêtement. Je regarde avant toute chose les photos.

IG, j’y vais aussi pour retrouver les copines…C’est un bel endroit de rencontre et d’échanges. Je n’ai en effet pas beaucoup de personnes avec qui partager cette passion dans la vraie vie alors que sur IG j’ai découvert une communauté particulièrement présente. Ce sentiment de faire partie d’une communauté est importante, on ne se sent plus seule à coudre dans son coin.

Alors évidemment, à un moment on peut se trouver peu originale à coudre le même modèle que la copine, dans le même tissu qu’une autre. Mais dans la vraie vie, notre vêtement reste unique.

Instagram est également une très belle vitrine pour les artistes, j’apprécie suivre des comptes d’illustrateurs et quel plaisir de voir défiler leur travail sur mon feed!

LES BLOGS

Ma démarche par rapport au blog est différente.

Il y a

  • les blogs que je suis depuis toujours: j’aime suivre les créations de la couturière qui le tient, voir son évolution, découvrir ses coups de coeur…. Ce sont généralement des blogs de couturières qui m’inspirent., dans lesquelles je me retrouve…
  • Les blogs sur lesquels je tombe suite à des recherches sur un modèle. Après avoir cherché des photos d’un modèles cousus sur IG, je cherche généralement des articles de blog pour avoir des infos complémentaires et voir si le patron correspond en effet à ce que je recherche. Les photos sont importantes mais j’y vais aussi et surtout pour le contenu.

Et moi qu’ai-je envie de partager?

Dans ma vie de tous les jours, je choisis de me concentrer sur le positif. Je fais face comme tout le monde à des soucis, parfois des gros… mais j’essaie de toujours tirer une expérience positive de ce qu’il m’arrive.

C’est simplement ma façon d’aborder la vie.

Mon profil Instagram et mon blog, ce sont des endroits qui m’appartiennent… c’est mon chez moi. J’ai envie qu’ils correspondent à 100%.

Et donc ici, j’ai également envie de me concentrer sur le positif. De partager mes coups de coeur, mes expériences réussies, de montrer mon soutien à une marque de patrons ou un magasin de tissus.

Dans les réactions à ma vidéo il y avait réponse qui disait “C’est totalement égoïste, à cause de gens comme toi, on achète des patrons qui ne sont pas bien”. Je dois avouer que je n’ai même pas su quoi répondre…

Tenir un blog et un compte Instagram, ça prend du temps. C’est un investissement, que je fais avec grand plaisir mais j’estime avoir le droit de communiquer ce que je veux, comme je le veux.
J’aimerais y consacrer plus de temps, j’ai envie de vous parler de certains patrons que j’adore mais je ne l’ai pas encore fait car je n’ai pas encore eu l’occasion de prendre les photos….

Quand j’ai du temps à consacrer à IG et à mon blog, j’ai envie de le consacrer à parler de choses que j’aime tout simplement. Et tant pis si je parais trop lisse…

Ici, c’est de la couture enthousiaste!


Surconsommation …

Un autre point que j’aimerais aborder, c’est le fait de se sentir submergé … Trop de nouveaux patrons, de nouvelles marques, de pubs, de partenariats…Des couturières qui cousent plus vite que leur ombre alors que nous on galère parfois à trouver un peu de temps pour assembler un patron…

Je peux tout-à-fait le comprendre…

Mais c’est vous qui êtes aux commandes… c’est vous qui décidez! Et il y a une solution toute simple: ne plus suivre les comptes qui vous font du mal… c’est libérateur, croyez-moi!

Début de cet été , je trouvais que je passais beaucoup trop de temps sur IG et j’ai découvert le phénomène FOMO (fear of missing out)  “la peur de louper quelque chose” en français.

C’était donc pour cela que je passais autant de temps sur IG? La peur de râter la sortie d’un nouveau patron ou de manquer l’association patron/tissu qui fera fureur…? Mince alors…
J’ai trouvé cela tellement ridicule. Moi qui aime dire que nous sommes consomm’acteurs…Ca m’a fait un petit choc8

J’ai essayé de mettre mon téléphone de côté, j’ai été moins présente sur IG, je n’ai pas été au courant de toutes les sorties, je n’ai pas tout vu… j’ai juste suivi mes IG préférées et … je ne m’en suis pas portée plus mal, que du contraire! Moins de tentations, plus de temps pour coudre, dessiner et peindre…


Du plaisir

Ne l’oublions pas, la couture, c’est un plaisir! Un plaisir dans lequel on s’investit beaucoup… Donc prenons du recul, prenons le temps de choisir ce que l’on veut voir, ce que l’on veut partager et profitons tout simplement …

Merci de m’avoir lue et n’hésitez pas à laisser votre ressenti à ce sujet dans les commentaires!

29 Comments

  1. coucou Nathalie!
    je suis extrêmement contente de ta petite mise au point ! comme tout le monde au début, j’étais folle à l’idée qu’une sortie de patron…couture ou tricot…me passe sous le nez !! par exemple je suis très fan des patrons de Marie-Amélie Designs! mais elle les sort plus vite que son ombre…..je ne peux pas suivre ! surtout que les autres aussi sortent des patrons! et je suis arrivée à la même conclusion que toi : que veux dire cette course à l’échalote ?? je ne savais même plus de quoi j’avais envie et ce qui m’irait bien….plutôt que de prendre le problème à l’inverse : tiens, j’ai besoin d’une petite veste…voyons un peu les créatrices! ou j’ai envie d’une blouse…voyons les # qui me plaisent !!!
    Conclusion….tu as 1000 fois raison ! gardons la tête froide ! quand à dire qu’un patron n’est pas bien pour une raison ou une autre…je suis entièrement d’accord à condition que ce soit dit gentiment et que l’on ne casse pas la créatrice!!! ça reste un avis personnel ! libre aux autres personnes d’essayer !! elles seront peut-être ravies…..
    Je voulais te dire combien je suis pleinement de ton avis et je continuerai à te suivre…tant sur IG que sur YouTube !!!!
    bonne reprise…Françoise

  2. Coucou Nathalie, merci pour ce bel article. Je suis d’accord avec toi sur absolument tout. Comme toi, j’ai beaucoup déconnectée des réseaux cet été, j’y vais moins et je retrouve le plaisir de regarder mon feed, vite fait. Au bout de quelques minutes je ferme sans avoir tout vu. Je sais que les comptes que je préfère apparaissent en premier de toute façon. Je ne regarde quasiment plus les stories non plus, ça prend finalement beaucoup de temps.
    Enfin je veux te dire que je ne t’ai jamais trouvé lisse. Pour moi, une personne lisse c’est quelqu’un qui dit « c’est génial » et rien d’autres. Toi, tu prends du temps à décrire ton expérience, donner ton avis, partager tes astuces. Comme toi, j’ai fait le choix dès le début de mon blog de ne pas partager les fails. Je partage les « bof bof » et rien que ça, je me suis déjà fait embêtée alors je n’imagine pas les fails.
    Un bien long message pour te dire de continuer comme ça, ça te ressemble et c’est pour ça qu’on t’aime !

  3. Un article fort intéressant ! Comme toi, je régule ma consommation d’IG car on peut y passer des heures. Je ne suis plus trop au courant des dernières modes et tendances car je ne suis quasiment pas d’influenceuses. Et c’est très bien comme ça. J’étais fatiguée de voir le même modèle décliné en différents tissus. Pour moi, IG est une source d’inspiration dans tous un tas de domaines et de belles relations.
    Quant à louper quelque chose, les copines me parlent régulièrement de trucs sur IG et moi, je débarque toujours ! Je rate tout et bien ce n’est pas bien grave.
    Je couds ou tricote des modèles qu’on ne voit pas partout car souvent c’est un besoin et pas une envie alors je pars de mon idée et je cherche (dans mes bouquins ou ravelry) ce qui se rapproche le plus.
    Tu es ici chez toi comme tu le dis et c’est bien vrai. Fais comme tu le sens et surtout continue avec ta personnalité 🙂
    Bises
    Aglaé

  4. coucou, j’avais loup ta video sur igtv. Il ne faut pas te tracasser, ton blog/profil IG/podcast est ton univers, ton chez toi tu y fais/publies/parles de ce qui te plait c’est ta liberte. Ne pas parler des patrons qui ne t’ont pas plu est ton choix et il est comprehensible. Chacun est different et ce qui ne t’as pas plu plaira peut etre a d’autres. Apres tu pourrais aussi le dire et expliquer en quoi le patron a ete un rate pour toi mais on ne peut pas te dire que c’est parce que tu n’as pas critique un patron que les autres continuent de l’acheter c’est debile. C’est comme pour la lecture, quand on dit qu’on n’a pas aime un livre pour telle ou telle raison propre ai ressenti personnel et a ses attentes cela ne veut pas dire que le livre en question est nul, juste que cela n’a pas marche pour nous… bref, continue comme tu le souhaites, c’est ta liberte et ceux qui ne sont pas contents n’ont qu’a pas venir te voir/lire. Mon telephone refuse de mettre les accents je suis desolee. En tous cas, moi j’aime bien ce que tu partages.

  5. Merci pour cet article, je l’ai lu avec beaucoup de plaisir. Tu as raison tu dois faire les choses parce que tu as envie de les faire, et il faut rester en accord avec soit même !!!
    Et un peu de bienveillance de la part des gens serait sympa, et vive la couture

  6. Merci pour ce bel article.
    Je suis bien d’accord, les reseaux c’est inspirant mais ca prend tellement de temps et donne tellement d’envies que finalement je ne fais rien ou du moins pas autant que je le pourrai et le voudrai.
    Et oui, on surconsomme, on est tente mais on perd tellement de temps qu’on utilise pas toujours ce qu’on achete.
    La peur de rater une info, c’est trop vrai aussi.
    Tu nous donnes a reflechir, j’espere avoir le courage de faire autrement.

  7. Coucou Nathalie,
    Je te suis sur IG et sur ton blog depuis qqs temps ….
    J’adore tes articles !!
    Concernant les blogs, tu as raison, c’est un endroit perso où l’on y dit ce que l’on veut et à notre manière. Perso, mon blog ne fonctionne pas du tout malgré mon investissement. Mais tant pis, ça me fait plaisir de le tenir alors je continue ….
    bizzzz

  8. C’est toujours un plaisir de lire tes articles, visionner tes podcasts ou écouter tes streetcasts. J’aime beaucoup le recul que tu prends sur les choses. Grâce à tes avis constructifs, j’ai pu moi aussi m’enthousiasmer sur des patrons qui au départ n’avaient pas attiré mon attention (le top Hadley, les sacs indigobird, notamment), et je t’en remercie!
    Il y a peu j’ai ouvert un blog pour avoir un lieu où m’exprimer librement, de façon plus détaillée que sur IG, que j’utilise également surtout pour les inspirations photos et me connecter à la communauté. Sur aucun média je n’ai beaucoup d’abonné(e)s, donc je sais bien que ce que je dis n’aura pas beaucoup d’impact sur les ventes d’une marque de patron. C’est important pour moi d’être honnête : si j’aime quelque chose je le dis, si je n’aime pas, également (avec les formes, bien sûr) ! Je ne suis ni une grande optimiste ni trop pessimiste, c’est pourquoi je trouve intéressant de s’attarder sur les 2 côtés de la pièce – après, je n’ai jamais été embêtée suite à la publication de mes avis (pourvu que ça dure…)
    Tout cela pour dire que l’important est d’être à l’aise avec ta « ligne éditoriale « : c’est tout ce qui compte!

  9. Bravo pour cet article que je partage ! Il ne faut pas oublier que chacune d’entre nous est responsable de ce qu’elle achète, patrons, tissus…Si on est influencé et que ça ne nous plaît pas ensuite, eh bien tant pis pour nous. Toi tu n’es en aucune façon responsable de nos achats. A chacune de le comprendre ! Continue… même si je ne commente jamais, j’aime bien te suivre sur blog, you tube… !

  10. Bonjour !
    Je me retrouve dans tout ce que tu dis , mis a part le fait que je suis très attentive avant d’acheter un patron au fait qu’il doit être de mon style avant tout mais surtout compatible avec ma morpho (ce qui écarte d’emblée une grande partie de ce qui sort malheureusement ) , et cela depuis des années. Je boycotte une marque depuis un an et demi par principe .
    Et je ne dis pas de mal des gens ou des marques sur IG, parce que je trouve ça hyper violent. Ou alors, si j’ai quelque chose à dire de négatif, je cherche aussi à mettre en lumière les points positifs (ça doit être mon côté prof , ça savoir valoriser une mauvaise copie est aussi essentiel que de dire ce qu’il faut corriger )
    Par contre, je n’hésite pas à partager mes rattages, d’un côté pour aider les gens a ne pas faire les mêmes erreurs que moi, d’autres part parce que ça m’oblige à ne pas faire l’autruche et à les accepter (je dois faire un gros travail sur mon rapport à l’échec d’une manière générale, et au moins j’ai avancé en ce qui concerne les loisirs créatifs ) . Et puis parce que l’auto dérision fait parti de mon caractère, c’est même une question de survie.
    3 marques/personnes m’ont contacté pour Je je teste des produits, mais comme à chaque fois c’était soit une personne que j’admirais, soit deux marques dont j’achetais de toute manière les produits, après mûre réflexion, je me suis dit que c’était plutôt honnête. Mais ça ne m’empêche pas d’essayer d’être la plus objective possible !
    Et puis j’ai aussi testé pour des amies , de la laine ou des patrons et là, je me suis même pas posée de question du tout, ça me semblait normal et je savais que je ne serai pas déçue de toute façon parce que je leur fait confiance

    Merci pour cet article en tout cas !
    Je suis contente de te suivre sur IG ?!
    Bonne journée !

  11. Je te suis depuis longtemps avec plaisir et non seulement tu n’es pas lisse mais au contraire tu argumentes ce que tu présentes… tu as raison de préciser que ton blog/ig/YouTube c’est ton univers et heureusement que tu y partages ce que tu souhaites. Quand à la surconsommation, pour ma part je trouve ça chouette d’avoir autant de choix de tissus/patrons/mercerie mais il ne faut pas se laisser tourner la tête. En tout cas, moi j’aime ton univers, ta douceur et ta bienveillance.

  12. Parfois je me dis que si on veut survivre aux réseaux sociaux il faut avancer en étant soi-même, faire ce qui nous semble juste et être inébranlable. Ignorer et être soi. Le partage, quel qu’il soit, est « gratuit », c’est du don et nous n’avons aucune obligation de quoi que ce soit envers qui que ce soit. A part évidemment respecter les autres (mais c’est une base) sans oublier de nous respecter nous-mêmes. Je suis effarée par les messages que je reçois parfois de parfaits étrangers. Je me dis : je vais arrêter IG au moins 10 fois par semaine mais je n’y arrive pas. Pourtant … je sens que mon compte plaît moins, je perds régulièrement des abonnés et même si je fais semblant que je m’en moque en réalité cela m’attriste. Pas Que je cherche à être aimée de tous ou à avoir beaucoup d’abonnés, mais c’est plutôt la pente descendante qui me heurte (peut être pq je me sens sur cette même pente dans ma vie ?). Alors je prends aussi du recul, j’essaie de moins me livrer, de rester positive, et puis certains jours je me dis je vais arrêter tout ça. Puis je me dis non j’ai tellement d’expériences positives sur IG. Aussi. Bref : il faut s’aimer beaucoup et il faut être très fort pour résister à tout ce que les réseaux sociaux bousculent en nous. Bisous

  13. Merci de partager vos réflexions , je suis retraitée et j’ai commencé à coudre il y a deux ans.
    Je suis les blogs qui m’inspirent et j’y trouve des avis et conseils … Continuez

  14. Ah,la surconsommation des réseaux sociaux,comme je te comprends. Je couds de puis très peu de temps et je pioche à droite à gauche,des idées d’associations tissu-patron,des astuces de couture et j’essaie de garder la tête froide,déjà d’une,parce qu’avant de mettre à la couture,j’ai entrepris de vider mon dressing et de deux,j’essaie de trouver des patrons qui correspondent à mon style et quand mon niveau me le permettra de les exploite au maximum en y apportant de petites modifications

  15. Ici aussi, l été a été synonyme de grosse remise en question et de mise à distance d Instagram qui suscite chez moi énormément de frustration (manque de temps, de budget,… de talent aussi?) et me fait tourner la tête avec son rythme fou. Je suis partagée entre le besoin de ralentir et l envie de continuer à échanger autour de la couture (sans oublier les belles rencontres qui n auraient jamais eu lieu sans IG). Pour ce qui concerne la polémique concernant ce que les blogueuses / influenceuses doivent partager ou pas, je me dis que zut bloguer est un passe-temps alors ne nous prenons pas tant au sérieux. Comme tu le dis, tu es ici chez toi, pour moi tu ne dois partager que ce qui te convient et te fait plaisir. Tu n as aucun devoir envers la communauté couture (je suis effarée du reproche que tu as reçu !) a part celui d’être honnête : tu ne fais pas de « partenariat caché », tu donnes sincèrement ton avis à propos des patrons dont tu parles. Tu n as donc rien à te reprocher il me semble continue à être celle que tu es : positive, souriante, bienveillante, car c’est ça qui fait qu’on aime ton blog, tes podcasts et très comptes IG! Bises

  16. merci pour ce bel article ! Tu n’apparaîs pas du tout comme une personne trop lisse et fais surtout comme bon tu sembles ! Ne pas parler des marques ou patrons qui t’ont déçus est ton choix et tout à fait respectable et personne n’a le droit de te dire que c’est à cause de toi s’ils achètent un patron qui ne va pas, chacun est responsable et les goûts sont différents !
    Ig est une formidable source d’inspiration et de rencontres et comme toi je ne veux qu’en garder le positif ! Restes comme tu es et continues à nous partager tes passions avec le plaisir que tu transmets !

  17. Un article nécessaire, c’était une bonne idée de mettre les choses au point après toutes les réactions 🙂
    Je dois dire que je n’ai pas compris les réactions négatives et agressives que tu as reçues: tu ne mens pas, tu ne dis juste pas du bien de patrons dont tu n’es pas totalement satisfaite, donc je ne vois pas en quoi cela peut les influencer… En tous cas, de mon côté, je comprends tout à fait ton attitude, qui me semble à la fois naturelle et justifiée.
    Sinon, je suis également d’accord avec toi: c’est à chacun de se raisonner et d’arrêter de suivre les comptes IG qui ne nous correspondent pas, voire nous mettent mal à l’aise, nous avons ce pouvoir là.
    J’espère que tu continueras à partager comme tu le fais, car tes posts (et tes podcasts) sont toujours très inspirants!
    Julia

  18. merci pour ce joli article qui te ressemble ! je te rejoins totalement sur l’utilisation d’instagram et des autres reseaux. Si tu as envie de nous parler que du positif vas y ça fait du bien !!! des bises.
    Melodie

  19. Complètement ok avec toi! Comme tout ça est très chronophage, je ne partage que quand j’ai envie (du coup parfois ce n’est pas souvent !) et des choses que je juge intéressantes ! Par contre, j’adore mes petits moments que je passe à suivre mon IG, c’est ma petite bulle! Et c’est riche en rencontres et en découvertes ! Comme toi, je vais toujours voir les # quand je veux me coudre un patron. Bref, il faut à mon avis rester aux commandes et ne pas se laisser déborder, mais je tiens cependant à mettre des commentaires quand ça me plait car je sais que c’est super motivant pour la personne ! Et comme toi, je préfère rester « soft » car ça peut vite dégénérer sauf avec les personnes que je connais et dont je sais qu’elles le prendront bien (ma nature est d’être assez franche dans la vie!). Quant aux blogs, j’admire les filles qui en tiennent un mais perso je n’ai pas assez de temps. Merci à toi pour toute cette réflexion intéressante! Béné BGM59

  20. Oui nos blogs sont nos chez nous et avant de partager c’est aussi un album souvenir de nos réalisations.
    J’ai fait du tri dans mes suivi de blog, les trop minces (pas comme moi) les frénetiques qui cousent comme si leur vie en dependait, celle qui (à mon gout) font des photos non pour montrer leur couture mais elle même sous toutes les faces, je suis desormais les gens qui me « parlent », je me suis mise à la couture par neccessité , ayant de gros problemes au niveau du bassin j’ai du modifier mon habillement et je ne trouvais pas ce qui me plaisait et/ou me convenait, donc je cherche des patrons et vais comme toi regarder les réalisations pour m’en inspirer.
    Je suis ton blog et ton IG parce qu’ils correspondent à ce que je cherche et je trouve comme toi inutile de dire du mal d’un patron, pour de multiples raisons il peut me convenir et pas à toi ou l’inverse, à chacune de sefaire son opinion.

  21. Il me semble que tu as trouve ton alignement par rapport a tout ca et cest pour moi le plus important.
    Jaime te suivre depuis des annees et je te conseille aux copines qui se lancent !
    Jaime le recul et la remise en question que tu nous offre, merci pour cça !
    Et concernant les critiques, n’ouvblie pas que ces personnzs ne parlent que delles meme a travers ce quelles percoivent … A voir apres ce que ca te faot de lire ca, ca ca tppartient , le mot « egoiste » va de paire avec le partge. on a tous les deux en nous de toute facon… Eje galere vec mon tel desolee. je tembrasse Nthalie et je tadore !

  22. Merci pour votre article, toujours gai de vous suivre. Perso, j’utilise Instagram uniquement pour chercher des idées/ rendus de patrons. J’ai aussi fait le tri des comptes que je suivais cet été …
    par contre c’est vrai que j’attend des blogs de vrai avis ( tant positif que négatif), des conseils , … et ça je reste souvent un peu sur ma faim …
    au plaisir de vous lire la prochaine fois

  23. Nathalie tu as résumé ce que de nombreuses couturières ressentent.
    En effet nous cousons pour nous faire plaisir et n’aimons partager que ce qui nous plait (sauf coup de gueule) ne change rien c’est la base du bien être.
    De plus pour ma part il y a bine longtemps que je ne fais plus la chasse aux patrons sur consommer n’est pas bon, effectivement si un patron sort et me plait je l’achète mais je ne passe pas immédiatement au suivant (je viens de coudre 4 fut de chut charlotte 😉 ).
    Il faut garder en mémoire que coudre et un plaisir et oui si on en envie d’être égoïste (ce qui n’est pas vrai) on est en droit de le faire personne ne force personne à acheter un patron tout le monde devrait regarder les réalisation des copines avant de l’acheter.
    Ne change rien et bonne couture.
    Domi de La Malle à créations

  24. Nathalie, tu le sais, c’est ta vidéo sur IGTV qui a suscité chez moi l’article sur mon blog.
    Je te remercie d’avoir poursuivi la discussion sur ton blog, et je trouve encore plus honorable d’avoir laissé passer du temps pour approfondir ta réflexion.
    Contrairement à toi, je dis en général si ça ne va pas… enfin, je tiens à préciser car c’est un peu réducteur : il y a deux cas de figures chez moi :
    – si malgré la mauvaise qualité du patron/ des explications, etc, je porte le vêtement final, celui ci « mérite » son article sur le blog, et à ce moment là, je vais signaler clairement telle ou telle étape qui m’aurait déplu
    – dans le cas contraire, si au bout du compte, le vêtement cousu n’est pas porté, je ne vais pas écrire un article comme quoi le patron n’est pas au top, si au bout du compte je ne porte pas le vêtement ou s’il n’est pas fini…. : je ne trouve pas nécessaire d’en parler car mon journal de bord fait état des vêtements que je porte et non les autres…
    Par contre, si je constate que quelqu’un sur IG est en train de le coudre, je vais signaler mes doutes, les erreurs que j’ai relevé,es etc etc…

    Quoi qu’il en soit, je n’ai jamais trouvé que tu es trop « lisse », ton compte fait partie de ceux que j’aime suivre, et tes articles sont complets, et ne se limitent pas à « c’est génial » « coup de coeur » bref… tu vois ce que je veux dire. Et quand tu reçois quelque chose gratuitement, tu le signales. Tu sais te remettre en question, susciter des envies, tu es plus qu’une simple blogueuse couture lambda ! Nous sommes une communauté qui s’entraide nous le savons bien… ne change rien Nathalie.

  25. Bonjour Nathalie,
    Oh la la , mais ne vous souciez’donc pas des critiques!! En général ce sont des jalouses qui probablement ne font rien et envient celles qui, comme vous, ont la générosite de partager avec sincérité vos passions !! C’rst tellement simple à celles qui n’aiment pas de ne pas lire le blog, regarder les podcasts ou instagram!! Il,faut vraiment avoir un triste état d’esprit pour lire et regarder ce que l’on n’aime pas, justepour critiquer.
    En tous cas, moi, j’ai beaucoup apprécié tous vos podcasts et votre modestie, votre douceur, votre passion passent l’écran! Vous m’avez donné envie de me remettre au tricot que j’avais arrété depuis 30 ans et j’ai déja commandé 2 patrons chez indigobird!
    Ainsi vous atteignez’parfaitement votre but qui était de faire partager ce que vous aimez .Alors, s’il vous plait, pas de découragement ! On vous aime et pour ma part je guette toujours avec impatience un nouveau signe de vous !
    Merci encore pour tous les b9ns moments que vous m’avez offert. .

  26. Très bon post ! Faire partie des influenceuses est une jolie chose qui peut être compliquée. Mais effectivement nous sommes chacune responsable de nos achats et de nos créations. C’est vraiment trop facile de rejeter sur les autres ses erreurs. J’en reste bouche bée. Continue à nous faire rêver et à nous faire part de tes expériences couturesques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.