Pause estivale: je désinstalle Instagram.

Cet été, j’ai décidé de faire une pause réseaux sociaux: j’ai désinstallé l’application Instagram de mon téléphone.

Une décision un peu radicale… mais qui répond à un réel besoin.

Je ne compte pas les fois où je m’installe dans mon divan, où je dégaine mon téléphone pour consulter Instagram 5 minutes qui se finissent par ½ heure voire plus…

Dès que j’ai un moment de pause, je sors mon téléphone de mon sac pour aller voir ce qu’il se passe sur Instagram. Une application permet de tracker le temps que l’on passe sur Instagram Facebook ou autres et je vais vous avouer: je n’ai pas osé l’installer!

Inspiration mais aussi comparaison et tentations…

Instagram est une vraie source d’inspiration pour moi. J’aime y découvrir les versions cousues de nouveaux patrons, me rendre compte du rendu sur différentes morphologies, du tombé d’un tissu.

J’aime y suivre des artistes dont la créativité me laisse complètement rêveuse.

Et puis Instagram, j’y ai fait de très belles rencontres, dont certaines sont devenues de vraies amies. Il n’est pas facile de trouver dans la vraie vie des personnes qui partagent notre passion.

Quel bonheur également quand vous me laissez un petit message pour me dire que mes réflexions vous inspirent ou que ma dernière cousette est vraiment une réussite. 

Je lis aussi souvent que beaucoup de personnes se sont sorties d’une dépression ou d’un burn out en se lançant dans une activité créative et en découvrant la communauté qu’il y a derrière… C’est indéniable, avec Instagram, on se rend compte que l’on est pas tout seul, c’est une vraie communauté qui nous ouvre les bras!

Mais Instagram, pour moi, ce n’est malheureusement pas que ça…

Vous le savez, depuis le début de cette année, j’ai décidé de coudre de manière plus raisonnée. Je souhaite me coudre uniquement des vêtements adorés, ne plus céder à la dernière sortie patron ou tissu. Réfléchir aux couleurs, à ce que la forme du vêtement corresponde à ma morphologie. 

Et pourtant, quand je vois des couturières coudrent quantité de vêtements splendides, qui leur vont parfaitement, je ne peux m’empêcher de comparer, de me dire que je ne suis pas si douée, moi qui maintenant me pose 36.000 questions avant de me lancer dans la couture d’un modèle.

Je commence à me poser des questions, me demander si mon projet tient vraiment la route… Cela touche évidemment ma confiance en moi…

Et puis je vais vous avouer, il m’arrive par moment d’être un peu vexée… malgré que mon blog compte beaucoup de visites et que mon nombre d’abonnés Instagram ne cesse d’augmenter, je suis parfois triste de ne pas faire partie des blogueuses qui sont contactées par telle ou telle marque, qui reçoivent un joli colis de tissus ou le dernier livre qui vient de sortir… Et pourtant, c’est un sentiment vraiment ambigu car je n’ai aucune envie de devenir un compte publicitaire et j’ai envie de garder une totale indépendance par rapport à ce que je partage… mais Instagram me fait me comparer aux autres et par moment me rend jalouse, m’éloignant de la personne que j’ai envie d’être.

Et puis, niveau tentation, Instagram, c’est le pompon. Je ne compte pas les achats patrons, tissus, livres ou autres qui sont le résultat d’une publication consultée sur Instagram.

Chaque jour, de nouvelles sorties, de nouvelles tentations, de nouveaux besoins à combler…

Et je n’ai pas envie d’être influencée à ce point dans mes achats. J’ai envie de consommer de façon raisonnée, d’être actrice et pas victime. Je me suis souvent donné comme excuse que j’achetais à des petites créateurs. Et c’est vrai, en effet… mais même chez des petits créateurs, il me semble qu’il ne faut acheter que ce dont on a réellement besoin…

Une pause nécessaire

Depuis quelques jours, je ressens un réel malaise par rapport à Instagram… un besoin de me détacher complètement, pas juste faire un effort. Je me sens accro et je déteste ça.

J’ai envie de recommencer à lire des livres, à peindre, dessiner, profiter de mes enfants à 100% et pas avec mon gsm à portée de main pour voir les dernières publications.

J’ai envie de profiter de mon jardin, d’apprendre à m’occuper des mes arbres en laissant mon gsm à l’intérieur, de faire des photos avec mon appareil photo pour le plaisir et pas pour avoir la jolie photo à poster sur Instagram…

J’ai aussi envie de m’investir un peu plus dans les articles sur le blog. Avec Instagram, j’en suis arrivée à ne poster qu’une photo de mes dernières cousettes, sans en parler en détail… Avec le temps que je vais gagner, j’en profiterai peut-être également pour tourner des vidéos… cela me manque!

J’espère que vous serez toujours au rendez-vous, nos échanges sont sans aucun doute la plus belle partie de cette vie digitale.

N”hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour partager votre ressenti (ici sur le blog, n’oubliez pas, j’ai désinstallé Instagram :-)).

Et si vous souhaitez être informé.e de la publication d’un article, n’hésitez pas à vous abonner 🙂

Je vous embrasse et vous souhaite un bel été!

Ps: je vous invite à lire l’article de mon amie Elodie, qui est dans la même démarche et qui est toujours source d’inspiration pour moi. 

79 Comments

  1. Bravo !! Je me retrouve beaucoup dans ce vous dites ici, je ne l’aurais pas aussi bien exprimé mais c’est tout à fait ça… instagram peut faire beaucoup de mal dans le sens où on se compare beaucoup, on se crée des besoins et il est difficile de résister à toutes les tentations que ça engendre…. et au final on se perd un peu nous mêmes.. bien tentée d’en faire autant, au moins pour les vacances. Et si ça ne me manque pas, ça ne sera pas réinstallé à la rentrée !!!

    1. Je ne peux que t’encourage à le faire. J’ai désinstallé l’appli l’année dernière pour les vacances et j’ai été un peu effarée par le sentiment de liberté que cela m’a procurée. Depuis je le fais régulièrement . En plus qd on le reinstalle ça garde en mémoire le mot de passe. Donc cest super facile. Bonnes vacances

  2. Bravo! Bravo pour ta sincérité, bravo pour ton courage aussi. Je comprends ce que tu ressens, ce que tu exprimes, mais je n’ai pas (encore) trouvé la force d’en faire autant… j’ai toujours adoré regarder tes vidéos, très spontanées et inspirantes, je n’ai jamais sauté le pas d’en enregistrer moi-même… mais l’idée fait son chemin! Merci à toi de rester toi-même, ça me (nous) fait un bien fou!!!

    1. Merci pour ce message, je suis vraiment très touchée <3
      Je t'encourage à tourner les vidéos, c'est un bel exercice à faire, parler devant une caméra, réfléchir en amont sur ce qu' lon a envie de partager...je t'y encourage!

  3. Comme je te comprends Nathalie et je trouve ton article si vrai…j’ai desinstallé IG un we et ça m’a fait du bien…pas sure de réussir à faire plus alors que comme toi je me sens accro et ça ne me plait pas du tout. Je te souhaite un bel été loin d’ig et à bientôt pour de nouvelles aventures couturesques 😉

    1. Merci Fanny, ton message me fait vraiment plaisir.
      Je suis souvent persuadée que les autres arrivent à gérer mieux que moi. Ton message a quelque chose de rassurant…
      J’admire tes réalisations. Je trouve que ces dernières années, tu as vraiment réussi à te définir un style qui te correspond que ce soit au niveau des coupes et des couleurs. Avec les cours de patronnage que tu as suivi récemment c’est encore plus flagrant.
      Tu vois, à force de scroller, je ne m’étais jamais arrêtée pour te le dire!
      Bonne idée de désinstaller le week-end!
      Passe une bel été!

  4. J’approuve totalement votre démarche mais aussi votre ressenti par rapport à Instagram!! A chaque fois je me pose 1000 questions mais pas uniquement sur la couture. Je me demande où ces personnes trouvent le temps pour coudre autant, bricoler, cuisiner des plats incroyables, faire 50000 activités avec leurs enfants….. et je me retrouve à culpabiliser, à estimer que je n’en fais pas assez, bref à m’épuiser et à m’oublier.
    Tout ça pour vous souhaiter un bon retour dans la vraie vie loin d’IG.
    Bel été

  5. Bonne pause Nathalie.
    Je suis ton compte Insta car je trouve ta douceur et ta simplicité fort agréables et justement, j’aime que ce que tu proposes ne soit pas des publicités pour les patrons ni les tissus dernier cri, mais plutôt une approche de la couture plus sereine et responsable.
    Je te souhaite un bel été, profite bien de tout ce que tu as envie de faire et surtout de ta famille, c’est l’essentiel.
    J’espère que tu reviendras nous présenter tes jolies cousettes, surtout en vidéo 🙂

  6. bonjour, voilà, je viens de m’abonner a ton blog. Je te suivais sur insta et lisais les articles du blog quand tu les annonçaient mais maintenant je ne tiens pas à les rater! je suis d’accord avec toi pour instagram , personnellement je ne me suis pas fait d’amis mais j’ai découvert beaucoup beaucoup de créateurs, de tissus, etc… trop, je me suis laissé débordée par tout ça. les tentations sont énormes et parfois je ne sais plus ou donner de la tête. j’y passe aussi beaucoup de temps, parfois au détriment de conversations avec mon mari. Mais pour l’instant, j’essaie de diminuer mes visites et je n’y arrive pas toujours. Je t’admire pour ta décision. bravo! à bientôt sur le blog; bonne vacances

    1. Merci beaucoup pour ton message. Tu décris très bien ce que je ressentais: une sensation d’être étouffée…
      Essaie peut-être de désinstaller le week-end? C’est un début…

      Belles vacances!

  7. C’est exactement cela… On se sent vite débordée par les projets qu’on accumule pour faire comme les autres sans le savoir… Parce que quand on regarde leurs projets on les trouve réellement sympas…Mais est-ce qu’ils correspondent vraiment à notre personnalité et notre désir… Est-ce que ce n’est pas un effet de mode… Et est-ce que suivre Une liste de projets importants n’est pas risquer le burnout des loisirs… Aberrant non pour ce qui est censé nous faire plaisir… Je pense que tu as raison Nathalie, il faut revenir à l’essentiel… Je te souhaite de très jolies vacances et au plaisir de retrouver tes articles Et tes jolies vidéos qui m’apaisent

    1. Oui c’est vraiment fou que quelque chose qui est censé nous faire plaisir nous pourrisse finalement l’existence…
      Merci beaucoup pour ton message.
      Bel été à toi aussi!

  8. Je te comprends complètement et je te trouve très courageuse ! Perso j’essaie d’y passer moins de temps et surtout de voir les posts des copines! De toute façon je ne poste que quand j’ai quelque chose à montrer ou à dire, donc c’est très irrégulier ( ça m’énerve les filles qui postent 3 fois le même truc ou qui mettent un truc sans intérêt histoire juste de poster!). Je ne fais pas la course aux followers ni aux demandes commerciales ! De ce côté là je le sens très libre ouf!
    Très bel été à toi et à bientôt sur ton blog !

    1. Merci Bénédicte! Je pense que l’honnêteté est importante et j’ai écrit cet article à coeur ouvert.
      J’aimerais avoir ton recul… comme je ne l’ai pas, aux grands maux les grands remèdes 🙂
      A très bientôt!

  9. Merci pour ce bel article touchant et sincère. J’ai la chance (oui la chance) d’avoir un petit compte Instagram, je suis donc assez détachée du résultat même si j’apprécie le concept du like quoiqu’un peu impersonnel pour moi. Je vais sur Instagram régulièrement, à la fois attachée aux talents, à l’expression créative de chacun , et à la fois consciente de la superficialité de ce concept. Ce n’est pas la vraie vie. Je me suis tristement désabonné des comptes qui sont devenus trop commerciales ou qui, de part leur publications excessives m’ont donné le tournu et qui se sont, selon moi, éloignés du concept du DIY, du partage et surtout d’une simplicité qui va de paire avec l’esprit du loisir créatif. Parce que c’est avant tout un loisir. Nombreuses blogeuses sont devenues des influenceuses ou des professionnelles, perdant en route l’âme créative qui les caractérisait et qui me laisse quelque peu nostalgique des années blog ou Instagram n’était pas sur le devant de la scène. J’aime les blogs, je les préfère d’ailleurs à Instagram. Le blog est un lieu intime où chacun se pose pour réellement partager, avec toute l’originalité et la sensibilité qui le caracterisre. Les podcasts me plaisent aussi beaucoup tant qu’il s’agit du partage et de l’inspiration. Je n’y apprécie pas par contre l’étalage des achats qui rejoint l’étalage que je retrouve sur Instagram et qui me dérange. Parler d’un projet terminé et de présenter le patron et le tissu utilisé prend tout son sens, par contre je trouve la catégorie « achat » purement commerciale et peut être frustrante pour les petits budgets qui visionnent les podcasts. Alors j’ai envie de te dire :bravo et ne change rien, sois toi, sois vraie, sois authentique et garde ton naturel et ton cheminement. Nous t’apprecions pour tout cela et c’est une bouffée d’oxygène dans ce monde surfait de pouvoir s’inspirer de personnes profondes, authentiques et originales. Merci à toi

    1. Merci de tout coeur Sophia, pour ton message qui me touche beaucoup.
      Tu résumes très bien la situation…
      Je souhaite vraiment partager sur mon blog le processus créatif et retirer l’aspect consommation qui n’est pas du tout ce que j’ai envie de communiquer… Comment puis-je apprendre à mes enfants à consommer de façon raisonnée et raisonnable si je suis moi-même une vitrine publicitaire? Ce n’est pas ce que je veux…
      Je veux donner envie d’apprendre, donner envie de se dépasser par la couture. C’est ça mon objectif premier. Et pour cela j’ai besoin de me détacher d’Instagram pour le moment. Il faut se remettre en question, c’est comme cela qu’on avance…
      Merci beaucoup pour ton message.

  10. Bravo, ton article fait du bien ! Bien qu’étant sur Instagram, j’en use avec modération. Je reste parfois plusieurs jours sans aller voir ce qui se passe. Je regrette cette course effrénée aux abonnés, à être une « influenceuse ». Mais je comprends également ta déception de ne pas être choisie par les marques. En effet, tu couds divinement bien et tu mériterais d’être retenue. Perso, je préfère les blogs et je te suivrais toujours avec beaucoup de bonheur. Je suis admirative de ta décision de désinstaller Instagram. Pas facile. Bel été et au prochain article

  11. Hello,
    Je comprends tout a fait ton questionnement et le nombre d’abonnés ou autres n’y change rien, je me pose les mêmes questions, j’ai les mêmes états d’âmes et parfois les mêmes vexations…
    Mais on a quand même une jolie passion
    Et saches que tu es une vraie référence pour moi, surtout en matière de patrons anglo saxons !

  12. Très bel article. Pour ma part, j’essaie de travailler à partir d’un patron de base, fait à mes mesures et de le modifier ensuite suivant mes envies. Par contre, je ne résiste pas toujours à l’achat de tissus. J’utilise maintenant mon stock. Passe un bel été.

  13. Comme je comprends ton sentiment ! Il m’est arrivée également de supprimer non pas mon compte mais pas mal de personnes ou d’enseignes que je suivaient sur Instagram et Facebook par une overdose de réseaux et de posts qui nous influencent un peu chaque jour . Peu à peu j’y suis revenue mais avec la ferme attention de ne plus me laisser guider par ces bas instincts . Et en plus sur la blogospshere il y a aussi des personnes fausses qui pour avoir des followers sont capables de se fourvoyer et d’entre en fait juste des personnes malhonnêtes. Bref il faut faire le tri et s’y tenir . Et la vie n’est effectivement pas dans le portable et autres réseaux mais bien ailleurs famille amis potager bref tout ce qui nous entour . Bonne détoxication estivale .

  14. Merci pour cet article, où effectivement je me retrouve et tu traduis mes ressentis très justement. Je suis inscrite sur Instagram depuis un an et effectivement je vois bien le côté addictif qu’il peut présenter. J’apprécie énormément l’accès à une communauté de couturières. C’est aussi un espace de PUB déguisé et donc néfaste : quand je bouquine une revue, les espaces PUB sont identifiés ! Pour l’instant je n’ai pas prévu de me déconnecter…peut-être de faire un peu de ménage !!

    1. Oui je pense que c’est tout-à-fait ça… de la publicité savamment glissée. Et comme je ne me sens pas de faire le tri en ce moment, aux grands maux, les grands remèdes 🙂

      1. Oui c’est tout-à fait ça. Je continuerai à te suivre, tu as fait un très bel article ..
        bonnes vacances Nathalie .

  15. Merci bcp pour ce partage très sincère et …tellement vrai .
    J’ai installé le minuteur avec 1 tps à ne pas dépasser ….je trouve que celà m’ aide .
    1h passée sur IG c’ est 1h en moins de couture, tps avec les enfants ou autre activité…celà fait réfléchir.

    Très belles vacances .

  16. Merci de dire ce que nous sommes un certain nombre à penser. Les blogs de couture (ce que je fais surtout) deviennent plus des réalisations en chaîne, il me semble que réaliser avec ses 10 doigts c est aussi se démarquer. Se faire plaisir voilà ce qui doit motiver et fuir toutes les necroses. Vous avez raison de revenir à ce qui semble essentiel pour vous. Profitez et à bientôt

  17. Je fais partie des Instagrameuses addict qui t’ont découvert sur le tard.
    Je suis devenue accro à tes vidéo et ce départ m’attriste .. mais pas que . Je m’explique .
    Je me suis lancée dans la couture lors d’une pause professionnelle – nomons la : burn out. La couture m’a redonné confiance dans mon moi profond . Nombre soirées ou je déconnecte ma « pieuvre tortueuse » en regardant des poadcast. Les tiens m’ont fait tellement de bien … ta justesse , ton honnêteté, ton phrasé simple et efficace . J’ai dû regarder l’ensemble de tes vidéos et de ton blog en deux semaines .
    Je t’avoue bien volontiers , tu as gagné pas mal de combat contre mon insomnie , non par ennuie – par satisfaction de lire qq chose qui vous ressemble , qui vous fait du bien , ..
    Ton article m’a beaucoup touché. Bien sûr , première réaction .. oh zut .
    Et puis tes arguments ont encore sonnés tellement justes.
    Je suis certaine que nous nous sommes toutes reconnues là dedans .
    Alors comme on t’adore – on te souhaite une superbe pause estivale , plein de moments simples et authentiques .

    Amicalement
    Magali

    1. Ohlala Magali, merci pour ce message, je suis sincèrement touchée.
      J’espère de tout coeur que le temps gagné me permettra de tourner à nouveau des vidéos dans lesquelles je peux partager cette passion qui nous anime.
      J’espère en tous cas qu’aujourd’hui tu te sens mieux…
      Je t’embrasse.

  18. Merci pour cet article ! Je ne suis sur Instagram que depuis quelques mois, j’y trouve beaucoup d’idées, mais je ne me laisse pas influencer par tous ces patrons présentés, tous jolis je l’avoue, mais qui ne correspondent pas forcément à ma morphologie ou à mon envie.
    J’ai déménagé, je n’ai pas (encore) d’amis ici, et personne à qui faire partager mes passions, à part sur Instagram !
    Mais je te comprends, ça peut devenir très vite une addiction !
    Reste comme tu es, je te suivrai sur le blog, j’y allais de temps en temps (lorsque j’y pensais). J’aime beaucoup tes articles.
    Passe un bel été ! A bientôt, ici ou ailleurs.

  19. Tu as tout à fait raison Nathalie et je te souhaite de belles choses à vivre et à (re)découvrir cet été, loin de IG. Pour ma part, je suis sur IG mais y passe peu de temps. Mais je me contrôle ! Et comme tu le dis très justement, je me sens un peu nulle quand je vois des personnes qui cousent des choses magnifiques en un temps record. Moi, je suis déjà très heureuse quand je couds une pièce en un mois. Alors je me demande toujours, quel est leur secret ? Parce que j’avoue que lorsque je rentre du boulot, je suis fatiguée et n’ai pas toujours envie de me mettre à la couture. Par contre, je trouve toujours le temps de lire car c’est mon loisir préféré. Et puis discuter avec mon mari et notre fils adulte, rencontrer mes amis…c’est cela le plus important pour moi.
    J’essaie aussi d’adopter un mode de consommation durable. Car finalement, on a vite fait de reproduire en couture, ce qu’on faisait lorsqu’on achetait ses vêtements. J’ai décidé de stopper cette frénésie d’achat de tissus et de patrons. Je ne veux coudre que ce dont j’ai besoin et uniquement, et coudre ce qui est adapté à mon mode de vie. Un exemple : je me suis cousu quelques blouses en coton mais passant une grande partie de ma journée assise au bureau, le soir, c’est un vrai chiffon ! J’ai donc décidé de ne plus coudre de blouse en coton mais plutôt des hauts en jersey.
    Consommer moins, consommer mieux et cela dans tous les domaines, voilà maintenant mes objectifs.
    Je te remercie beaucoup pour tout ce que tu fais Nathalie. Je te lis et te regarde toujours avec grand plaisir, tu es très inspirante pour moi et j’espère que nous aurons à nouveau bientôt le plaisir de te revoir en vidéo. Passe un bel été et à très bientôt !

    1. Merci Muriel! Tu es toujours tellement généreuse dans tes messages. Tu peux être fière de ta façon de consommer.
      J’espère que le temps gagné me permettra de retourner des vidéos. Cela me manque, j’aime beaucoup cette façon de partager autour de la couture.
      Passe de belles vacances!

  20. Bonjour Nathalie,
    J’ai toujours beaucoup aimé lire tes articles et regarder tes vidéos, mais ne suis jamais allée voir ce qui se passait sur instagram, ne m’y étant jamais inscrite. Je te rassure tout de suite : on vit très bien sans, même si on rate probablement des tas de choses. Mais est-il vraiment important d’être dans cette instantanéité du monde créatif ? Ne pas être « in », mais coudre/tricoter de manière raisonnée en fonction de ses gouts, c’est tellement plus gratifiant (et responsable).
    J’admire ta prise de position (dans laquelle je me retrouve à 200%) et suis absolument ravie de ta décision de réinvestir ton blog. Mais n’oublie pas de faire tes articles/vidéos à ton rythme, et pas à celui de tes lecteurs.trices. Bref, bonne lecture/bonne peinture/bon dessin/bon jardinage et profite de ta famille !

    1. Bonjour Emilie,

      Merci pour ton message. En effet, ce besoin d’immédiat est assez déroutant et comme toi, j’ai envie de créer de manière responsable.
      Et comme tu le dis, à mon rythme pour le blog, pas question de tomber dans les même travers ici.
      Passe un bel été!

  21. Merci,
    Je suis votre compte Instagram et vos podcasts depuis longtemps déjà. Vous êtes une belle source d inspiration pour ma couture (et le tricot) et aujourd hui pour cette réflexion si pertinente.
    Votre article fait écho dans ma tête et dans mon cœur. Je pense faire le meme choix afin de profiter pleinement de ma famille et de vie ! Belle été et bonne continuation, je resterai attentive à vos publications ici.
    Delphine

    1. Merci Delphine pour ce message! Je dois dire que depuis que j’ai désinstallé IG, je me sens libérée d’un poids, c’est assez fou!
      Bel été! Profitez-bien!

  22. Bel été a toi !
    moi je consulte moins Ig aussi, ai installé plein de livres sur ma liseuse, que je dévore le soir plutôt que de regarder les réseaux !
    moi suis agacée par ces marques qui arrosent toujours les mêmes comptes, je ne trouve plus ça très représentatif et ai moins confiance dans les avis des blogueuses
    les marques devraient prendre au hasard des comptes qui les suivent même si cela ne sont que des petits comptes !
    moi je viens de déménager, seule avec une petite de 18 mois et je regarde volontiers les podcasts plutôt que Ig , cela me donne des idées et permet de gérer ma frustration de ne pas coudre pour le moment 🙂
    profites des tiens et tu es quelqu’un de très douée et inspirante, ne doute pas de cela !

  23. Comme je partage tes sentiments… Si je n’avais pas besoin des réseaux sociaux pour communiquer sur mon travail je ne les utiliserai quasi plus. Je me sent également complètement addicte à mon téléphone et ça me désole…
    J’ai les même envie que toi lire, m’occuper du jardin… depuis quelques années je voudrai apprendre à broder, je ne prends pas le temps c’est navrant en revanche j’ai le temps de passer en moyenne 4h sur mon téléphone….
    Je te souhaite un bel été. Je t’embrasse.

    1. Et bien écoute, c’est ça qui m’a fait passer le cap, me dire que je n’y vendais rien, que c’est juste un loisir pour moi… Au pire je vais perdre quelques abonnés…
      Mais en effet, quand on a un travail comme le tien, Instagram est plus que nécessaire, c’est une réelle vitrine.
      Le tout est de fixer le temps de travail et de s’y limiter et je me doute que cela ne doit pas être facile.
      Je t’embrasse, passe un bel été!

  24. Bonjour Nathalie,

    Je suis entièrement d’accord avec vous. Je n’ai pas de blog mais un compte IG. Je pense y être accro et passe moins de temps à tricoter et coudre. Toujours envie de découvrir ce qu’il se passe chez les « autres » et se comparer. Je ne suis pas très douée en couture mais tout ce que je vois me fait envie. J’ai décidé de ne plus acheter de patrons ni de tissus et faire avec ce que j’ai.
    Je consulte votre blog régulièrement mais n’écris jamais de commentaires. J’aime écouter vos vidéos, vous avez une voix qui apaise. Je vous souhaite un très bel été. Bises ensoleillées du Finistère Nord en Bretagne.

    1. Bonjour Nathalie,

      Merci pour ce message si gentil! Je pense que c’est humain de réagir comme cela, le tout est de ne pas se laisser happer et ce n’est pas chose aisée!
      Bel été en Bretagne alors!

  25. Je viens de lire la raison de votre pause estivale. Je vous remercie de votre honnêteté, c est ce mot qui vous caractérise ainsi que sincérité. Je vous suit depuis vos podcast et maintenant sur Instagram. Moi même je constate l effet pervers du site. Cela crée chez les gens des envies, ont se met à faire des comparaisons. C est outil à plusieurs facettes. Je n ai installé Instagram que depuis 4 mois mais j essaie de limiter mon temps. Tout cela pour vous dire que vous avez beaucoup de talent. Ne le remettais pas en cause.

  26. Bonjour Nathalie
    Je te suis en « sous-marin » depuis que j’ai découvert tes podcasts il y a 2 ans , je pense.
    Je suis très admirative et j’apprécie énormément tes réflexions sur l’élaboration de ta garde-robe.
    Pour moi , tu es très inspirante, je dirais la plus inspirante des blogueuses couture. Cette semaine , je me suis penchée très activement sur la colorimétrie, ai regardé plusieurs vidéos de Daria Andronescu et suis en train de coudre la Zadie Jumpsuit après avoir acheté les 3 derniers patrons de Closet case Pattern.. Je suis fière de te copier!!!!!!!!!!!
    Passe un bel été pour nous revenir avec plein d’idées et de réalisations.
    Bises Laurence

  27. Bonjour Nathalie
    Je regarde instagram et les potcasts des couseuses et tricoteuses, les potcasts m’endorment qd je les regarde dans mon lit :-))
    Insta et les potcasts me donnent des idées pour coudre et tricoter, je travaille et qd je rentre parfois je suis aussi fatiguée et n’ai rien envie de faire . De plus plus agée que les instagrammeuses, et les créatrices indépendantes qui créent pour des femmes de leur âge , 30-40 ans je ne peux pas tout coudre. Je me demande comment certaines peuvent tricoter 3 cardigans et plusieurs vêtements entre 2 podcasts.
    Ma démarche est aussi de ne pas avoir « pleins » de vêtements . L’an dernier j’ai admiré vos scout Tee et je me suis dit que le patron coutait un peu cher. J’ai fouillé dans mes revues « ottobre » et j’ai trouvé un patron qui correspondait, j’ai juste creusé un peu l’encolure. J’essaye maintenant de voir ce que j’ai déjà comme patron bien qu’en voyant vos réalisations, je me suis fait plaisir en achetant Azur et Lizeron que je n’ai pas encore eu le temps de coudre.
    Bel été, bonne lecture, belles rencontres « en vrai , profitez de la nature, de vos enfants et je vous retrouverai avec grand plaisir après l’été.

  28. Bravo pour cette décision. Je pense que tu as écrit ce que beaucoup de blogueuses ressentent mais ne réalisent ou ne veulent pas accepter. C’est une grande preuve de sincérité et d’honnêteté vis à vis de soi-même. tu dois te sentir bien mieux avec cette décision.
    Je passe aussi beaucoup de temps sur Instagram et parfois trop en effet. Ta réflexion va en aider plus d’une !
    Bel été Nathalie, Je pense que nous sommes des voisines ( j’habite Perwez)
    Cathy

  29. Bonsoir, je viens de lire ton article qui est fort interessant, effectivement c’est très addictif Instagram et les réseaux sociaux tout ce temps consacré à cette tache nous ne le passons pas faire autre chose … Je te souhaite un bel été.

  30. Quel courage mais je comprends. Je ne suis ni youtubeuse, ni blogueuse et j’ai un petit compte Instagram avec 100 abonnés. J’ai découvert beaucoup de belles choses sur Instagram et beaucoup de sources d’inspiration… ce sont des comptes comme le vôtre qui m’ont donné envie de recommencer la couture par exemple… mais je ressens un certain malaise devant certains comptes qui ne présentent plus que ce qu’on appelle des partenariats, voir même des produits sans rapport avec le loisir créatif. Malaise mais peut-être aussi un peu de jalousie. Je comprends d’autant plus la vôtre. Tres bon été .

  31. Bonjour Nathalie,

    Moi aussi je comprends très bien ton ressenti que tu as fort bien analysé, et exprimé ici avec une belle sincérité; j’ai découvert Instagram il y a un peu plus d’un an et j’y trouve beaucoup d’idées et d’inspiration, mais je me rends compte également que j’y suis « accro » maintenant et ça fait peur … Et, tout comme toi, il m’arrive d’être découragée en voyant tout ce que certaines personnes réussissent à faire (beaucoup plus de couture que moi ET de magnifiques photos ET des voayges, ET ET ET….)
    J’essaye de limiter le temps que j’y passe (j’ai mis une alerte sur mon téléphone qui me signale quand j’atteins 30 min sur la journée) mais ça n’est sans doute pas suffisant comme mesure…
    Bravo pour ta décision, et un très bel été à toi!
    Je continuerai avec plaisir à te suivre via ton blog 🙂

  32. Bonjour Nathalie ! Je me retrouve complètement dans tous ce que tu dis ! Sauf que moi j’ai la « chance » de ne pas avoir beaucoup de succès sur Instagram du coup, je n’ai aucune pression. Je m’en suis mis un peu pendant un temps, en cousant à tort et à travers, et puis comme toi, j’ai décidé de coudre de façon plus raisonnée, des formes, matières, couleurs qui me correspondent vraiment et dont j’ai vraiment besoin, et mon dieu, que je me sens plus légère !!! Par contre j’aime bien faire des vidéos et bizarrement, elles ont leur public, et je pense que la simplicité plait parcequ’elle est à portée de tous et toutes.
    En tous cas personnellement je ne suis ni jalouse ni envieuse de celles qui cousent pléthore de vêtements car parfois, je dis bien parfois, je me demande ce qu’elles peuvent bien faire de toutes ses fringues et je trouve ça ridicule ! De toutes façons, quelle que soit l’activite ou la passion que l’on a pour quelque chose, dès que l’on tombe dans l’exces, ce n’est pas bon ! Bref, encore une fois, je me retrouve entièrement dans tes propos, je ne les aurais pas mieux verbalisés !
    Et moi aussi le fait de lever le pied côté couture m’a permis de reprendre en main la maison et le jardin et de me remettre à la lecture et il était temps !
    Profites bien de cette pause et j’espere malgré tout te revoir bientôt dan s’un pdacast !
    Bisous

  33. Vous avez parfaitement résumé et j’ai l’étrange impression que vous parlez de moi, de mon rapport au portable,…c’est fou et ça rassure de se dire que cette ambivalence est largement partagée… Du coup, moi aussi cet été je fais une pause ! Très bel été, Stéphanie

  34. Bonjour Nathalie je ressens beaucoup de sincérité dans votre propos, quel courage !
    Je vous souhaite un bel été, de belles rencontres dans la vraie vie, des fous rires ,peut être de la tristesse parfois, mais cela c est aussi la vrai vie.

  35. Bonjour Nathalie , comme vous pouvez le constater , vous ne laissez personne indifférent ! Que de messages , il va de soi que vous êtes appréciée pour votre sincérité , votre intégrité , votre honnêteté . Je vous admire moi aussi , je vous avoue que je ne suis pas du style à écrire à tout va . Là j’ai ressenti le besoin de vous exprimer mon admiration parce que , eh oui instagram est un piège , un réseau parfaitement conçu pour synthétiser une publicité gratuite , insidieuse . Quand on poste une photo quelle qu’elle soit on est tout content car on décroche des abonnements , des cœurs etc … C’est presque enivrant comme un bon vin ! Mais cet élixir devient vite une horrible picrate . Vous ne faites pas partie des blogueuses contactées parce que vous avez des valeurs tout simplement car ces personnes sont des cibles sans s’en rendre compte d’ailleurs. Non , restez comme vous êtes vous avez fait le bon choix ; j’adore votre blog , c’est tellement enrichissant d’apprendre grâce à des personnes comme vous ! Belles vacances détox , profitez de chaque moment en famille ,rien n’est plus beau ! Hâte de vous lire sur votre blog bien entendu ! Bien sincèrement , Dominique.

  36. Bravo pour cette décision et surtout pour ta sincérité! Je me retrouve totalement dans cet article.
    Comme certaines lectrices l’ont mentionné plus haut, je préfère les blogs qui sont plus qualitatifs et je me désespère de leur abandon au profit d’IG…
    J’aime beaucoup la démarche que tu as lancé autour du dressing adoré et elle va forcément un peu à contre-courant de la productivité induite par IG!
    Je te souhaite de bonnes vacances déconnectées et longue vie à ton blog!

  37. Bonjour Nathalie,

    Je vous suis régulièrement au travers de vos vidéos et de votre blog. J’y apprécie notamment beaucoup votre sincérité. Je n’ai pas instagram ….mais je trouve votre article très honnête et courageux . Alors, au plaisir de vous voir davantage en vidéos et en commentaires fouillés sur votre blog ! Bonnes vacances !

  38. Bonjour Nathalie,
    J’ai la chance d’avoir un tout petit compte instagram, j’essaie d’y passer le moins de temps possible depuis quelques temps, du coup j’ai retrouvé du temps pour lire, tricoter et coudre. Chez moi si j’y passe trop de temps, mes enfants me le font vite remarquer 😉
    En tout cas, je continuerai à te suivre avec plaisir sur ton blog. Et en vidéo si tu en refais. En effet, c’est justement le côté non commercial qui me plait, et ta sincérité qui transparait.
    Profite bien de cette déconnexion
    Bonne continuation et à bientôt.
    Cécile

  39. Bonjour Nathalie,
    Je suis tombée dans la couture le 15 juin dernier, cela fait donc un an et un mois, et depuis, j’ai suivi des cours, ma maman et mon mari m’ont aidée à acheter ma première machine (la même que toi), j’ai acheté des mètres et des mètres de tissus et une vingtaine de patrons!!
    J’ai adoré tout apprendre (décalquer, couper le tissu, surfiler, coudre, les coutures anglaise, poser une fermeture invisible, coudre du coton, du voile de coton, du crêpe de chine, de la double gaze, du jersey, coudre pour ma soeur et mon mari) tout coudre, mais je me suis rendue compte au début de cette année que je ne portais pas ce que je cousais (trop étriqué, pas assez long, pas assez couvrant, pas confortable) et me suis beaucoup remise en question..

    J’ai continué à acheter tout de même, patrons et tissus, mais ai plus réfléchi en amont, et commence à moins me tromper : je porte d’ailleurs pour l’instant un t-shirt en double voile de coton et un pantalon en lin cousus par mes soins) mais ne suis toujours pas à l’abri d’erreurs ou de craquages..

    Je pense que le fait de se tromper fait partie du jeu, mais je pense aussi que la tentation et les comparaisons générées par internet n’aident pas forcément à cheminer vers une réflexion purement personnelle et adaptée à soi et rien qu’à soi!
    Mis à part tes derniers articles qui me semblent beaucoup plus ciblés que d’autres dans le même registre…
    Une astuce à essayer de pratiquer dès que possible : fermer les yeux dès que tu as enfilé un (sous) vêtement, un accessoire/bijou, des chaussures et laisser ton ressenti parler : léger? trop léger? plombant? doux? couture inconfortable? assez long? permettant de bouger aisément ou non? serré quelque part?/trop large? etc..) le corps, sans l’aide de miroir, sait ce qui lui convient, avant même de penser à des questions de style/de conseils morphologie ou autre
    C’est difficile d’accepter qu’un vêtement qu’on a rêvé, préparé, taillé, cousu ne nous convient pas une fois porté au jour le jour, mais si c’est le cas, pourquoi ne pas accepter ce constat et en profiter pour avancer grâce à ces nouveaux critères connus?

    Merci pour tes échanges et ta douceur,
    Bel été couturesque, jardinier, ensoleillé, cuisinié, joueur, rieur, reposant, désaltérant et tout ce que tu voudras!!
    Mary

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.