Pourquoi je couds?

Bonjour tout le monde! Je vous souhaite une très belle année 2020! Qu’elle vous apporte de beaux projets, de beaux moments avec vos proches et aussi une bonne santé, c’est important (dit celle qui se remet tout doucement d’un vilain rhume qui l’a mise KO ;-))!

Je commence l’année avec un joli projet. Rebecca de Mars-elle Fabrics m’a contactée il y a quelques mois maintenant avec l’envie de faire revivre la blogosphère couture et j’ai tout de suite été très emballée par cette idée. Avec l’arrivée d’Instagram, les blogs ont perdu de leur superbe. Tout va plus vite, on prend une photo, on la publie et voilà… C’est facile et pratique mais c’est beaucoup moins riche qu’un article de blog dans lequel on peut partager notre expérience en profondeur.

Pour vous dire la vérité, j’ai failli ne pas écrire cet article, rapport à mon état KO, mais grâce à une amie qui se reconnaîtra, je puise dans ce qu’il me reste d’énergie pour écrire cet article car ce projet me tient à coeur et que j’ai vraiment envie que cette année 2020 soit l’année du blog! Oui, rien que ça!

Avec plusieurs autres blogueuses dont vous trouverez la liste en bas de cet article, nous avons choisi les deux sujets suivants: « Pourquoi je couds » et « Pourquoi je blogue ».

EDIT: vous êtes nombreuses à réagir et à participer sur votre blog! MERCI!!! Quel plaisir de lire vos articles et de voir que vous aussi, vous avez envie de partager sur votre blog en 2020.
Retrouvez en bas de cet article la liste des articles des participantes et si vous participez, n’hésitez pas à m’envoyer le lien vers votre article!

J’ai choisi aujourd’hui de vous expliquer pourquoi je couds.

Si je pense à mon premier souvenir d’une machine à coudre, je pense à la machine qui se trouvait chez mes parents. Mes parents avaient une machine à coudre qui servait à mon papa, pour réparer ses pantalons de travail… Cela arrivait aussi qu’il l’utilise pour coudre des vêtements pour ma maman, je me souviens notamment avec beaucoup de précision d’une veste en chambray bleu ciel… j’étais pourtant vraiment petite, mais je me souviens encore du magasin de tissu où nous avions acheté le tissu…

Mon papa travaillait souvent dans son atelier et j’adorais le regarder réparer, inventer… Les activités manuelles ont donc toujours fait partie de mon quotidien…

J’ai commencé à pratiquer des activités manuelles avec la confection de bijoux… quel plaisir de pouvoir jouer avec mes propres pinces…

Et puis un jour, je me suis dit que je tenterais bien la couture et j’ai demandé à mes parents une machine à coudre pour la Saint-Nicolas.
J’ai acheté un livre avec quelques modèles et je me suis lancée. C’est aussi à ce moment que j’ai découvert les blogs avec la couture japonaise.

Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est que je pouvais apprendre par moi-même… J’aime le côté autodidacte de la couture. On peut très bien se lancer tout seul, grâce aux livres ou aux tutos de couture que l’on trouve sur Internet.


Au départ, je cousais beaucoup de pochettes et trousses et je me suis ensuite lancée dans la couture de vêtements.
Pour avoir de bonnes bases, j’ai suivi une dizaine de cours. Quel bonheur de me retrouver dans un atelier avec de vraies couturières! La passion était née….

Ca, c’est pour les débuts… et 15 ans plus tard, la couture est toujours ma plus grande passion…

J’ai pourtant eu beaucoup d’autres centres d’intérêt, mais la couture est toujours là…

J’aime tout dans la couture:

  • rechercher le patron idéal, décortiquer les détails qui le composent, rechercher les diverses versions cousues, voir comment il tombe sur chacune,
  • la préparation, découper mon patron, faire les adaptations que je souhaite,
  • partir à la recherche du tissu idéal,
  • épingler, marquer, repasser,
  • et passer derrière la machine à coudre.

De la préparation au processus de couture, j’aime absolument chaque étape…
J’aime toucher les tissus, choisir les couleurs et un des sons que je préfère est sans aucun doute celui d’une paire de ciseaux qui coupe du tissu
Mon mari se retourne au son d’une voiture spéciale, moi c’est le son de ma machine à coudre… Coudre a quelque chose de très sensoriel.

Coudre mes vêtements moi-même me rend également très fière… je me sens capable de faire quelque chose de mes mains! J’ai un travail qui n’est pas manuel pour un sou, alors avoir une passion qui me permet de créer quelque chose de mes mains me procure beaucoup de plaisir.

Coudre, c’est aussi une façon de m’évader… une façon de pousser sur le bouton pause… c’est purement méditatif
Quand je couds, je rentre dans ma bulle, je suis concentrée… un vrai moment FLOW
Coudre permet également de se connaître et de s’accepter…

Je couds la plupart de mes vêtements, je vais encore en magasin mais très peu… je suis heureuse de ne pas partiper à la fast-fashion, et niveau couture, mes projets sont de plus en plus réfléchis. Coudre a changé ma façon de consommer et m’a ouvert les yeux aussi. Et j’ai encore beaucoup à apprendre et améliorer, notamment par rapport aux tissus utilisés.

La couture m’a aussi permis les plus belles rencontres de ma vie, de très belles amitiés, des échanges passionnants… Même mon mari a un lien avec la couture! Lorsque je l’ai rencontré et que je lui ai dit que la couture était ma passion, il m’a expliqué que sa maman était couturière et son papa réparateur de machines à coudre! Autant vous dire que j’y ai vu un signe! 🙂 Et même dans son prénom, je vois un lien avec la couture: FILippo… oui oui!

Une autre chose qui me plait dans la couture, c’est que ça me permet d’apprendre en continu… Il y a toujours une nouvelle technique à apprendre, un palier supérieur à atteindre.

La couture me permet également de partager. J’aime apprendre et j’aime apprendre aux autres.. J’ai d’ailleurs créé une association pour pouvoir donner des cours de couture, quel bonheur de voir naître des passions. Je n’ai plus le temps pour les cours, mais j’ai ce blog…
J’aime partager avec vous mes réflexions autour de ma garde-robe cousue main, mes coups de coeur pour des créateurs… Coudre, c’est mon truc à moi!

Alors merci pour ces échanges qui donnent une valeur supplémentaire à ma passion! C’est parti pour une nouvelle année de couture, à vos côtés!

J’espère que cet article n’est pas trop … décousu 🙂 C’est parfois difficile d’expliquer pourquoi on aime quelque chose…

Je vous invite à lire les articles qui exprimeront peut-être mieux que moi cet amour du fil qui nous lie:

et voici les articles des participantes! Encore merci!

A très vite pour vous partager ma première cousette de 2020!

72 Comments

  1. Joli article. Le monde d’Insta a pris le pouvoir sur les blogs … mais c’est de l’instantané : une photo quelques mots qui deviennent vite éphémère, juste une image dans notre mémoire. J’aime Instagram pour ces partages mais la vitesse, cette course frénétique à la publication pour ne pas être oublié ôte tout l’essence de ce que l’on souhaite au plus profond de nous : transmettre la passion, les détails de ce qui nous fait vibrer, comment ils nous animent… Je suis donc ravie de cette prise de conscience qui me conduira à visiter les blogs où l’écrit porter par ses mots reste gravé . Et peut-être me donnera l’envie de créer aussi le mien. Merci Nathalie

  2. Merci Nathalie pour ce texte adorable et émouvant. Je ne sais pas coudre mais ai toujours aimé faire quelques bricoles et votre blog avec celui de lise Tailor m’ont souvent donné envie de me relancer, en particulier avec les patrons d’Indigobird que vous m’avez fait connaître… et qui sait, malgré mon âge avancé, peut être vais je essayer d’augmenter mon niveau..j’ai lu tous vos textes avec le plus grand plaisir, comme si je bavardais avec une amie qui me raconterait son activité entre deux rencontres.
    Votre fraicheur, votre franchise, votre perfectionnisme, j’adore !!
    Alors merci d’abord pour toutes ces heures que vous nous offrez si généreusement, car je mesure le travail et le temps que cela représente, et quel,bonheur si vous décidez de poursuivre !!

  3. Bonjour,

    Je trouve cette idée bien sympathique. Lire le texte d’un blog couture me plaît beaucoup même si la cousette ne correspond pas à ma morphologie. Ah, cette morpho ! Je n’en tenais pas compte avant d’avoir pris quelques kilos qui eux m’aiment bien. Moi, pas du tout.
    Alors, merci à vous toutes pour cette envie de reprendre les blogs.
    Bonne année aux couturières.
    Gabrielle

  4. Dans ma famille, tout le monde « bricole », depuis que je suis petite je bricole. Je me suis mise au tricot avec ma première grossesse. J’ai commencé à regarder les blogs tricot. De fil en aiguille, j’ai découvert la couture et j’ai voulu essayer. Depuis je me suis achetée une mac, une surjetteuse, des dizaines de patrons… ce loisir m’a permis de me questionner sur la fast fashion et ma façon de consommer. Maintenant ma réflexion se porte sur ma garde-robe. Insta y a contribué, les blogs me permettent d’approfondir. Superbe projet en tout cas de remettre les blogs en lumière.

  5. Très chouette article, et tu peux vraiment être fière de tes vêtements cousus main, tu as un talent c’est certain !

  6. Oui! Le son d’une paire de ciseaux qui coupe le tissu, c’est également un de mes sons préférés et c’est peut-être pour cette raison que j’aime bien cette étape de la coupe.^^ C’est top, que tu es pu finalement te joindre à nous, cela est un réel plaisir de te lire et d’en savoir un plus sur toi. 🙂

  7. Merci pour ton article! C’est très chouette d’en apprendre plus sur l’origine de ta passion pour la couture! Décidément FILippo t’était destiné! 🙂 Quelle belle initiative en tout cas de vouloir ressusciter la blogo couture! J’en suis toute re-motivée! Dès que possible j’ajouterai mon grain de sel sur mon propre blog! Bises

  8. C’est une bonne idée. Je n’aime pas Instagram, j’ai supprimé mon compte, cela me prenait trop de temps ! Je suis très heureuse que tu continues à bloguer, j’aime beaucoup tes articles et ton style de couture.
    Je te souhaite une heureuse année 2020, très créative.Ce qui est chouette dans la couture de vêtements c’est qu’on a besoin de vêtements tous les jours ! Donc ce qu’on crée sert à quelque chose. J’adore faire des choses de mes 10 doigts, j’ai fait toute sorte de choses mais les trucs jolis mais inutiles qui dorment au fond des placards, c’est terminé ! Je couds mes vêtements et je les porte. Et j’aime aussi la cuisine car je mange 3 fois par jour, donc tout cela a une utilité évidente !

    1. Merci Clo <3
      Cet élan me donne vraiment la motivation pour me concentrer sur le blog, écrire des articles plus complets... quel plaisir de partager autour de notre passion!

  9. Bonjour Nathalie,
    J ai vraiment eu beaucoup de plaisir à te lire. Je me pose beaucoup de questions sur mon rapport à la couture. C est très compliqué et je souhaite vraiment que cette année soit l année de la couture. Merci en tout cas de partager ta passion.

  10. Merci Nathalie pour ce post. J’ai moi aussi comme tant d’autres abandonné mon blog… trop chronophage en temps. Par contre c’est toujours avec bonheur que je lis tes articles, regarde et écoute tes podcasts. J’aime ta manière de raconter ta couture, tes projets, avec honnêteté et bienveillance. Je viens en « sous-marin » le plus souvent, mais cette initiative vaut bien un message! Alors merci et bravo. Vive 2020 l’année du blog, très belle et douce année Nathalie, avec beaucoup de joies et d’amour.

    1. Merci mille fois pour ce si gentil message…cela me motive tellement à reprendre les articles et partager…
      Belle année à toi également! Avec plein de beaux projets!

  11. Très bel article, c’est une très chouette initiative de partager cette réflexion et de faire découvrir par la même occasion d’autres blogueuses et leur propre réflexion, chacune dans son style. Découvrir de cette manière ces passionnées de couture par cette approche m’a vraiment plu. J’ai apprécié la lecture de l’article sur chacun des blogs et je suis impatiente de voir quel sujet sera traité au trimestre prochain.
    Je débute en couture et n’ai pas encore cousu de vêtement, mais c’est le genre de lecture qui motive pour l’avenir !

  12. Bonjour, tu as écrit là un très bel article, plein d’émotion, sur ta passion. J’ai pris un grand plaisir à le lire. Passionnée moi aussi par la couture (entre autres choses), je me suis retrouvée dans tes mots. Mes réactions sont les mêmes que toi par rapport aux tissus, à la réalisation d’un vêtement… enfin, bref, je pense tout comme toi .
    J’ai aussi fait un petit article hier soir sur mon blog sur le sujet et j’en ferai également un sur « pourquoi je blogue ».
    À bientôt.

    1. oui, d’ailleurs combien de fois je dis « je n’en ai plus que pour 1/4 d’h » et finalement 1h plus tard je suis toujours devant ma machine… aucune notion du temps et ça fait tellement du bien!

  13. Merci pour l’article et pour participer à l’initiative du gang ! Je passe un très bon moment en lisant vos 13 articles !

    1. Super! Cela me fait tellement plaisir que d’autres personnes participent!
      Moi le bruit du tissu qu’on déchire, ça me fait mal, un peu comme le bruit d’une craie sur un tableau … 🙂

  14. Merci pour cet article. Je n’ai pas de blog mais j’aime aller lire les blogs couture : j’y découvre un univers des techniques, des personnes…
    Véronique

  15. Merci beaucoup Nathalie pour ce partage. Je me retrouve beaucoup dans ton histoire et dans tes mots pour décrire la passion et le FLOW… Voilà un cadeau de Saint-Nicolas qui n’a pas été sans conséquences pour ton plus grand plaisir !!! 😉

  16. Tu m’inspires beaucoup… continue sur ce chemin, c’est le bon 🙂
    Comme toi, je me souviens de ma première rencontre avec une machine à coudre… une petite machine pour enfant reçue à la Saint-Nicolas… il est fort quand même celui-là…
    Belle année à toi!

  17. Bonsoir Nathalie, meilleurs voeux pour cette nouvelle année, qu’elle vous apporte joies multiples, santé et sérénité . Je viens porter ma contribution au sujet évoqué sur la désertification des blogs et du mien en particulier et j’en ai fait un article puisque je suis personnellement de celles qui l’ont boudé pendant presque une année avec toutefois un pincement au coeur. Votre Gang m’a redonné la pêche pour m’y remettre. Merci d’avoir secoué mon coco

  18. Oh, je me retrouve bien dans ce que tu écris, notamment le bruit des ciseaux qui coupent le tissu (pour moi : contre une table en bois) !
    Et la couture, c’est ma bulle à moi aussi, surtout que j’ai la chance d’avoir une pièce dédiée, toute petite et mal chauffée, mais j’y suis à peu près tranquille.
    Je participe volontiers à ce mouvement, en espérant qu’il durera…
    http://letempsquifile.canalblog.com/archives/2020/01/08/37918963.html

  19. Tu aimes tout tout tout, même décalquer ? ^^ Je t’avoue que même si je trouve de plus en plus de plaisir a coudre lentement et prendre mon temps sur chaque étape, ça n’en reste pas moins une tannée la partie recopiage/décalquage …

    1. Bon décalquer c’est pas ce que je préfère pour être honnête, mais je le vois complètement différement depuis que je fais des ajustements sur mon patron.
      Du coup j’aime bien comparer, les manches notamment…

  20. Coucou Nathalie,

    C’est un plaisir de te lire. Je viens de lire le blog de Clothilde sui va dans le même sens 😉 C’est vrai qu’instaura est bien pratique pour le partage, mais vraiment pas complet, juste inspirant. Mais je me pose rarement dans le fauteuil avec mon écran, quand j’ai le temps, je file plutôt dans mon atelier.

    Au plaisir de te lire ou de te croiser 😉

    Caroline

    1. Merci Caroline!

      J’espère que tu vas bien!
      J’ai vu ta belle réalisation du bob Fauve, dans ton tissu fétiche, il a été fait pour toi celui-là!
      Je suis curieuse de savoir combien de mètres tu en as!
      Bises!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.