Chemise Monster – Dress Your Body Couture

Après une pause nécessaire, suite à des microbes et ensuite le besoin de prendre une vraie pause, me revoici pour partager avec vous mon premier coup de coeur de l’année 2019, année que je vous souhaite de tout coeur enrichissante et apaisée.
Pour cette année, mon mot-phare sera “prendre soin”, de moi, de mes proches et de mes passions. Et vous, quel est votre mot-phare pour cette année?
Pour prendre soin de ma passion pour la couture, j’ai décidé cette année d’être très attentive à mes choix de patrons et de ne plus céder trop facilement à toutes les tentations qui se présentent devant moi au quotidien.
Pourtant, le patron que je vous présente aujourd’hui est le fruit d’un achat assez compulsif, fin de l’année 2018…
J’ai découvert la marque Dress You Body Couture grâce aux partages sur les réseaux sociaux au moment du CSF. Heureusement qu’il y a ce point positif car n’y allant pas, voir en continu défiler des images sur mon flux Instagram a été particulièrement déprimant.
Je n’avais jamais entendu parler de cette marque et j’ai été assez surprise tant les modèles sont ravissants.
Le patron de la chemise m’a tout de suite tapé dans l’oeil. J’ai été charmée par le ravissant volant féminin et l’aspect versatile du patron: 3 styles de manches, 3 cols, avec ou sans volants… Cette délicieuse impression de jouer à “Dessinons la mode”…

Photo Dress Your Body Couture

Au moment du salon, la chemise n’existait qu’en format pochette. Afin d’éviter des frais de ports vers la Belgique, je préfère toujours opter pour un pdf… quelle déception. J’avais vraiment du mal à me sortir le patron de la tête mais j’ai préféré rester raisonnable.
Autant vous dire que quelques jours après le CSF, j’ai fait des bonds de joie quand la créatrice du patron a décidé de le sortir en format PDF. J’ai immédiatement répondu présente et ai commandé le patron, non sans un peu de culpabilité car j’avais décidé d’être raisonnable niveau achat patron de couture et de ne pas acheter un patron similaire à ce que j’ai déjà en stock. Et des patrons de chemises, ce n’est pas ce qui me manque, j’aurais très bien pu ajouter un volant à Johanna ou faire une Suzon à manches longues… Vous connaissez sans doute la chanson.
J’attendais donc beaucoup de ce patron, notamment pouvoir me dire à la fin de ma cousette “celui-là, clairement, ce sera un de mes patrons-phares” et je suis heureuse de pouvoir vous le dire, ce patron est dans mon best of.

Le patron

La chemise Monster est une chemise sans pinces, avec une découpe volant arrondie sur le devant et dans le dos. Le bas de la chemise a une forme liquette.

Trois cols sont prévus avec le patron: col de chemise classique, col Mao et un col avec un petit colants froncés.

Trois types de manches sont égalements prévus: Manches ¾ à fronces, manches longues chemisier et manches à smocks.
Peu de mètrage pour cette cousette, 1.40 mètre suffisent pour réaliser cette chemise.

Ma version

J’ai réalisé cette première version dans le coton « Sparkle Powder Gold » d’Atelier Brunette que j’avais en stock. Je trouve les cotons Atelier Brunette parfaits pour coudre des chemises, bien que je trouve qu’ils sont particulièrement difficile à repasser après lavage. Il reste toujours de petits plis qui me dérangent un peu… le tissu ne redevient pas lisse malgré le repassage. Je suis peut-être un peu pointilleuse…

Niveau assemblage du patron, j’ai particulièrement apprécié le fait que lorsque l’on achète le pdf, toutes les pièces sont sur des fichiers séparés. En gros on imprime uniquement ce dont on a besoin.
J’ai réalisé une taille 40 pour un 38/40 du commerce et elle tombe absolument parfaitement. Il faudra me croire pour cette fois, je n’avais pas de photographe sous la main au moment des photos.


J’ai trouvé les explications très claires et assez détaillées. La mise en page est très bien faite et on trouve très facilement les explications dont on a besoin. Je n’ai été bloquée à aucun moment. Par flemme, je souhaitais simplifier les manches pour gagner du temps mais les explications étaient si claires que cela m’a motivé à les faire telles que prévues par le patron.


Je ne regrette pas, il faut dire que des poignets de manches avec fente indéchirable, c’est quand même super gratifiant à réaliser.
J’ai fait une seule modification: je n’aime pas faire de double-repli pour l’ourlet et j’ai donc préféré faire ma finition adorée. Je pensais vous faire un tuto, mais cette vidéo d’Elsa Couture est parfaite, je vous la conseille si comme moi, vous aimez avoir des coins parfaits.
L’arrondi du bas liquette est également très bien dosé et l’ourlet est ainsi facile à faire (j’ai encore des sueurs froides en pensant à l’ourlet de Melilot).


Je le trouve tellement joli que je pense l’utiliser pour modifier d’autres patrons.
Je trouve que le volant a une taille idéale et les fronces sont particulièrement bien dosées. Tous les repères sont présents sur le patron pour une réalisation parfaite.

Alors, heureuse?

Vous l’aurez compris, je ne regrette pas l’achat de ce patron. Une deuxième version est déjà cousue, avec les mêmes options, dans le Liberty Capel moutarde. Je vous laisse imaginer la beauté de la chose #sensdelamesure.
Je réaliserai sans doute une autre version, sans volants cette fois, avec le col et les manches classiques. Si le tissu s’y prête, j’imagine très bien utiliser du passepoil à la place du volant…. À réfléchir.


J’ai repéré d’autres petites pépites dans la collection Dress My Body Couture, et la bonne nouvelle, c’est qu’ils vont prochainement sortir au format PDF. Craquera ou craquera pas 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.