Le sweat Linden – Grainline Studio

Le projet que je vous présente aujourd’hui n’était pas prévu au programme… Mea culpa…j’ai croisé il y a quelques jours de très beaux tissus au Marché du tissu Stoffenspektakel à Mons et rebelote ce week-end: deux jolis french terry aux Tissus  du Chien Vert.

Le patron

Le sweat Linden connaît un franc succès dans le monde des couturières: pas moins de 5077 publications sur Instagram à ce jour! #lindensweatshirt

Il faut dire que le sweat Linden a tout pour plaire: c’est un vrai basique. La coupe est plutôt moderne, il a des manches raglans qui permettent de jouer avec les couleurs ou textures. Peu de pièces à coudre et donc une cousette rapide.

Le patron propose deux versions: sweat classique ou versions manches courtes. C’est clairement la version sweat que je préfère.

Le patron est disponible en pochette ou en pdf. Les patrons Grainline Studio ne sont pas faciles à trouver par chez nous mais bonne nouvelle, vous les trouvez maintenant chez Atelier Moondust!

J’avais pour ma part déjà la version pdf et aucun problème à signaler tout s’emboîte très bien.

Niveau couture, j’ai survolé les explications, un sweat n’est pas une affaire compliquée à coudre, encore moins avec des manches raglans. Ce modèle peut sans problèmes être une de vos premières cousettes en jersey.

A noter: Clo, fan elle aussi du patron, a mis a disposition un masterclass très complet, n’hésitez pas à y jeter un œil.

J’ai cousu une taille 8. Il est un peu large, ce n’est pas dérangeant mais je pense réaliser la prochaine version en taille 6.

J’ai juste eu un peu de mal pour poser mon encolure. je l’ai réalisée dans le même tissu que le reste du sweat et les bords roulottaient un peu. J’ai un petit pli disgracieux dans le dos… Rien de grave mais assez pour m’agacer un peu 🙂

Je pense que c’est la seule chose qui manque dans le patron: deux petits repères supplémentaires au niveau de l’encolure. Comme la bande d’encolure est plus courte que l’encolure du sweat, il faut l’étirer de façon harmonieuse afin d’éviter des plis ou que l’encolure soit plus serrée d’un côté que l’autre. C’est plus facile quand on a des repères. Je veillerai à ajouter deux repères pour mon prochain sweat (je prends généralement comme repère mes milieux et ensuite encore un repère aux quarts de mes encolures).

La pose de l’encolure est probablement plus facile avec du bord-côte mais je n’en ai pas trouvé de la bonne couleur.

J’aurais pu m’en passer mais j’ai surpiqué mon encolure à l’aiguille double je trouve la finition plus jolie sur un sweat.

Le tissu

Pour coudre mon sweat j’ai utilisé une petite merveille dénichée au Marché du tissu à Mons: un jersey un peu épais, légèrement chiné et d’une douceur… Pour un tout petit prix: mon sweat revient à 15€ et il me reste même assez de tissus pour une version bicolore.

La couleur du tissu est un peu plus bordeaux que sur les photos, ma couleur de cet hiver. Il s’associe à de nombreux vêtements dans ma garde-robe notamment mon short châtaigne, une de mes premières cousettes sérieuses. Il faut d’ailleurs absolument que je m’en couse une deuxième version!

Ce projet couture est le projet parfait quand on a un peu de temps mais pas trop. J’ai assemblé le patron ce dimanche matin et je l’ai cousu l’après-midi, en à peine 1h30.

Aucun doute, vous le reverrez par ici!

Et vous, quel est votre modèle de sweat préféré?

 

 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *